Crédit d'impôt ÉcoRénov - Bien que positive, cette mesure temporaire ne règlera pas le problème fondamental d'accès à la propriété

MONTRÉAL, le 8 oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec  (APCHQ) croit que le crédit d'impôt ÉcoRénov - annoncé hier par le gouvernement Marois dans le cadre du lancement de la Politique économique Priorité emploi - reflète la volonté de mettre en place des mesures qui auront un impact rapide pour la relance économique grâce aux investissements des particuliers et des entreprises. Cependant, l'APCHQ estime que, bien que cette mesure soit louable et qu'elle contribuera à améliorer la qualité et la performance des habitations, elle n'en demeure pas moins une mesure temporaire qui ne règlera pas le problème fondamental d'accès à la propriété.

Certes, par le biais de ce crédit d'impôt, le gouvernement met à profit le potentiel de création d'emplois qui est inhérent au secteur de la rénovation et de l'habitation, et ce, dans un contexte de ralentissement des mises en chantier. Ainsi, un tel crédit contribue avantageusement à contrer le travail au noir. L'APCHQ note toutefois qu'il s'agit d'une mesure d'une durée d'un an qui cible spécifiquement la rénovation verte, et qui incitera les propriétaires à réaliser des travaux pendant une période limitée; « dans ces conditions, il n'y a pas d'effets structurants sur le secteur de la rénovation et la portée restreinte de ce crédit ne permettra pas de s'attaquer aux importants besoins d'entretien du parc de logements », souligne Georges Lambert, conseiller aux affaires publiques et aux relations gouvernementales de l'APCHQ.

Par ailleurs, ÉcoRénov s'adresse à une clientèle qui possède déjà une habitation et qui a la capacité de payer. Dans un contexte de dégradation de l'abordabilité, les ménages qui souhaitent accéder à la propriété n'y trouvent assurément pas leur compte. Voilà une situation que l'APCHQ dénonce depuis un bon moment déjà. « En effet, cette mesure a pour objectif la relance économique alors que l'État devrait plutôt se doter d'une vision d'ensemble en habitation. Il faut que l'on se préoccupe des enjeux concrets auxquels les ménages québécois font face pour trouver un logement adéquat à un prix abordable, ou pour accéder à la propriété », précise M. Lambert.

Ce constat a d'ailleurs incité l'APCHQ à mettre en place Mission Générations, une campagne de sensibilisation sans précédent pour que cesse la dégradation de l'abordabilité, pour contrer le poids excessif de la réglementation et instaurer une politique nationale d'habitation. Bien au-delà des programmes de crédit d'impôt visant à aider le secteur de la rénovation, une telle politique devra inclure des mesures structurantes à long terme qui tiennent compte des véritables enjeux en matière d'habitation.

L'APCHQ considère que l'habitation doit être une priorité gouvernementale de façon à ce que les jeunes ménages québécois ainsi que les prochaines générations puissent à leur tour aspirer à devenir propriétaires. Rappelons qu'elle demande au grand public de souscrire à sa campagne de sensibilisation en signant le registre d'appui sur le microsite MissionGenerations.ca.

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) est un organisme privé à but non lucratif et à adhésion volontaire, qui transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de 15 associations régionales. Elle occupe une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation. En 1976, elle a instauré un programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, duquel s'est largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent la majorité des travaux en habitation au Québec, dont près de 80 % sont sous garantie. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction, regroupant aujourd'hui près de 4400 entreprises. À titre d'agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur résidentiel, elle défend les intérêts de plus de 14 500 employeurs qui embauchent plus de 57 000 salariés.

SOURCE : Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)

Renseignements :

Demande des médias :
Mélanie Saulnier
Coordonnatrice Service du marketing, des communications et de l'Internet
APCHQ
514 353-9960 ou 1 877 427-2684, poste 270
melanie.saulnier@apchq.comwww.apchq.com

Profil de l'entreprise

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.