Crédit de taxes compétitif offert aux entreprises - Laval veut stimuler la croissance de ses entreprises et en attirer de nouvelles

LAVAL, QC, le 2 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Le maire de Laval, Marc Demers, a présenté ce matin le nouveau programme de crédit de taxes foncières destiné à l'agrandissement ou à la construction d'immeubles commerciaux et industriels. Ce programme propose aux entreprises un crédit pouvant atteindre 7,5 M$ sur cinq ans. « Cet incitatif donne à Laval un avantage compétitif majeur face aux autres villes nord-américaines. Il attirera certainement l'attention des dirigeants d'entreprises, puisqu'il s'agit d'une occasion d'affaires exceptionnelle », a déclaré le maire Demers.    

Ce faisant, Laval démontre son intention de stimuler encore davantage son économie : « Les prévisions économiques établissent une croissance plus rapide à Laval que dans le reste du Québec. Les investissements demeureront à des niveaux importants et le chômage va diminuer. La population continuera de croître plus rapidement que dans presque toutes les autres régions de la province », a commenté le vice-président du comité exécutif et responsable des dossiers économiques, David De Cotis. « Nous voulons saisir cet élan pour générer encore plus de croissance. Notre programme de crédit de taxes foncières se veut donc hautement compétitif », a-t-il ajouté en évoquant l'annonce prochaine d'autres mesures d'appui au développement économique.     

Les attributs pour attirer de gros joueurs
Le programme de crédit de taxes vise à attirer de grands projets puisqu'il comporte, en règle générale, un seuil minimum de valeur foncière de 3 M$. « L'idée est d'attirer de gros projets ou d'encourager les entreprises déjà implantées à Laval à faire des investissements substantiels », a ajouté le maire Demers. Fait à noter, il n'existe pas de seuil minimum dans le programme de crédit de taxes pour d'éventuels projets d'incubateurs industriels. « Ces projets préparent l'économie de demain. Nous voulons en favoriser au maximum l'implantation », a insisté M. De Cotis. Quant aux projets de plus petite envergure, Laval propose une panoplie d'outils financiers et d'accompagnement aux entrepreneurs.

Le maire Demers en a profité pour souligner que Laval dispose déjà d'atouts importants : « Notre réseau routier est bien développé. Il est d'ailleurs plus rapide d'accéder à l'aéroport Montréal-Trudeau à partir de Laval qu'à partir du centre-ville de Montréal. Plusieurs entreprises nous ont dit y voir un grand avantage. »

À ceci s'ajoute une masse critique importante d'entreprises notamment dans les domaines du biomédical et de l'aérospatial : « Les donneurs d'ordre attirent les autres joueurs d'une même grappe », précise M. De Cotis. De plus, Laval dispose d'un bassin de main-d'œuvre qualifiée et en augmentation. On y prévoit d'ailleurs une croissance équivalente à 6,4 % de la population entre 2016 et 2031, contre 3,8 % au Québec. « Les développeurs trouvent à Laval un fort potentiel de terrains déjà bien desservis à exploiter. C'est un autre atout important », renchérit M. De Cotis.

Le programme de crédits de taxes foncières en détail
Afin d'accélérer l'attraction d'entreprises à Laval et de stimuler les projets d'agrandissement et d'expansion de celles qui y sont déjà installées, Laval met en place un crédit de taxes foncières pouvant atteindre 1,5 M$ par année. Ce crédit est applicable pour les projets situés dans les zones industrielles, au centre-ville et dans les territoires des programmes particuliers d'urbanisme (PPU) Concorde, Cartier et des corridors d'accès au métro Cartier.

Modalités du crédit de taxes foncières

  • Projets admissibles : construction d'un nouveau bâtiment ou rénovation majeure d'un bâtiment existant.
  • Crédit pendant cinq ans équivalent à un pourcentage de la hausse de la valeur foncière découlant des travaux.
  • Versements et taux : années 1, 2 et 3 = 100 %; année 4 = 80 %; année 5 = 60 %
  • Montant maximum de 1,5 M$ par année.
  • Bonification à 100 % pour les années 4 et 5 si le bâtiment obtient une certification reconnue (LEED, BOMA BEST, Living Building Challenge).
  • Période d'admissibilité : fin le 31 décembre 2018.
  • Délai de réalisation des travaux : 3 ans ou le 31 décembre 2020, selon la première éventualité.

 


Seuil minimal d'augmentation

de la valeur foncière

Secteur d'activité admissible

Construction neuve/

Reconstruction

Agrandissement/

Rénovation

  • Industrie manufacturière (incluant les incubateurs industriels*)
  • Industrie de l'information et culturelle
  • Service de recherche, de développement et d'essais
  • Service éducationnel et de recherche scientifique
  • Service de génie
  • Service de consultation en administration et en affaires

 

3 M$

3 M$

  • Centre touristique
  • Exposition d'objets culturels
  • Service d'assainissement de l'environnement

10 M$

5 M$

* Aucun seuil dans le cas des incubateurs industriels

« Ce crédit de taxes foncières répond à des attentes maintes fois exprimées par les entreprises qui souhaitent s'établir à Laval ou y prendre de l'expansion. Il complète nos outils financiers (Fonds local d'investissement, Fonds Jeunes Promoteurs et Fonds d'Économie Sociale) et nos services d'accompagnement destinés aux entrepreneurs et aux entreprises. Désormais, nous sommes bien mieux outillés pour faire face à la forte concurrence des autres villes », a conclu le directeur général adjoint au développement économique, Marc Tremblay.

À propos du Service du développement économique de la Ville de Laval
Le Service du développement économique de la Ville de Laval assure la promotion et le développement économique de Laval par la recherche de nouveaux investissements, l'accueil et le soutien des entreprises et des entrepreneurs afin de stimuler la croissance des emplois et des entreprises aux bénéfices durables des Lavallois. Plus de détails à www.lavaleconomique.com.

 

SOURCE Ville de Laval

Bas de vignette : "Dans l’ordre habituel, on retrouve le directeur général adjoint au développement économique, Marc Tremblay, le maire de Laval Marc Demers et le vice-président du comité exécutif et responsable des dossiers économiques, David De Cotis. (Groupe CNW/Ville de Laval)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161102_C4095_PHOTO_FR_810054.jpg

Renseignements : Valérie Sauvé, Stratège en communications institutionnelles, Service des communications et du marketing -- Ville de Laval, 450 978-6888, poste 4379 / 438-402-3258, va.sauve@laval.ca; François Brochu, Directeur des relations publiques, cabinet du maire de Laval, Marc Demers, 450 978-6888, poste 5160 / 514 835-7075, f.brochu@laval.ca ; Source : Ville de Laval, Direction du développement économique

RELATED LINKS
http://www.laval.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.