Création du Laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Akwatisiw

VAL-D'OR, QC, le 7 mars 2017 /CNW Telbec/ - La professeure Suzy Basile de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) dirigera une nouvelle initiative de recherche sans précédent avec la mise en place du nouveau Laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Akwatisiw. Cette annonce s'inscrit dans la foulée de la création de l'École d'études autochtones en juin dernier et se déroula dans le cadre du Forum sur les besoins de recherche des Premiers Peuples où près d'une soixantaine de représentants autochtones et de chercheurs sont réunis pour discuter de cette importante question.

Au Québec, il existe actuellement un déficit de recherches important en ce qui concerne les thématiques concernant les femmes autochtones, notamment en lien avec leurs pratiques territoriales, leurs perspectives sur la gouvernance ainsi que l'historique et la nature de leurs liens avec le territoire. Répondant à un besoin exprimé par les milieux autochtones pour que davantage de projets de recherche portent sur les questions relatives aux femmes autochtones, ce laboratoire poursuit de nombreux objectifs, soit la création d'un répertoire des recherches, toutes disciplines confondues, réalisées au Québec concernant les femmes autochtones, l'identification des sujets de recherche pertinents concernant les enjeux spécifiques aux femmes autochtones au Québec, la mise à jour des lignes directrices existantes afin de mener des recherches qui répondent aux besoins et qui respectent les principes éthiques exprimés par les femmes autochtones, l'analyse de certains programmes gouvernementaux existants en contexte autochtone et leur adéquation avec les besoins des femmes autochtones, l'étude de la place des femmes autochtones dans la gouvernance du territoire et dans les processus de consultation, la mise sur pied d'un réseau de femmes autochtones en environnement ainsi que la promotion d'une recherche éthique et respectueuse par, pour et avec les femmes autochtones. « Les savoirs spécifiques des femmes autochtones ont longtemps été ignorés et négligés, leurs histoires rarement documentées et leurs paroles et leurs droits souvent bafoués. Je souhaite voir cette tendance être renversée par des travaux de recherche significatifs pour les femmes autochtones et par l'ouverture continue du milieu académique face aux enjeux autochtones et féminins », souligne la professeure Basile.

Un laboratoire novateur soutenu par de nombreux partenaires
Enchantés par cette initiative, de nombreux organismes ont choisi de s'associer en tant que partenaires au Laboratoire Akwatisiw. Ainsi, à ce jour, l'Association des femmes autochtones du Québec, le Cree Women of Eeyou Istchee Association, l'Association de femmes inuit du Nunavik-Saturviit, l'Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador, la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec, le Réseau DIALOG et l'Institut nordique du Québec ont confirmé leur participation. De plus, plus d'une dizaine de chercheurs issus de différentes universités au Québec et ailleurs au Canada ont déjà confirmé leur intérêt à se joindre aux activités de recherche du laboratoire à titre de partenaire.

La programmation scientifique du Laboratoire Akwatisiw permettra aux chercheurs, aux étudiants ainsi qu'aux organismes impliqués de travailler dans une approche de recherche participative et collaborative ainsi que dans le respect des pratiques autochtones. De multiples activités sont prévues actuellement au calendrier 2017-2018. La mise en place de ce laboratoire répond également à certaines recommandations du rapport de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada.

Akwatisiw en langue Atikamekw désigne une personne forte, alerte, qui reste debout, qui surveille et protège le territoire. 

À propos de Suzy Basile
Experte sur les questions relatives aux femmes autochtones, Suzy Basile, anthropologue de formation, est détentrice d'un doctorat en sciences de l'environnement, professeure à l'École d'études autochtones de l'UQAT et directrice du laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Akwatisiw. La professeure Basile est également d'origine Atikamekw et elle est membre de diverses organisations autochtones et divers réseaux de recherche.

 

SOURCE Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Renseignements : Stéphanie Duchesne, responsable, Service des communications et du recrutement, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Tél. : 819 762-0971 poste 2222

LIENS CONNEXES
http://www.uqat.ca/

Profil de l'entreprise

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.