Création de l'Autorité canadienne de réglementation des valeurs mobilières
(ACRVM) - Le MÉDAC veut aller a la Cour supreme du Canada au nom des petits
investisseurs

MONTRÉAL, le 16 juin /CNW Telbec/ - Le MÉDAC annonce son intention de demander à pouvoir intervenir auprès de la Cour suprême du Canada pour faire entendre la voix des petits investisseurs en regard de la question qui lui a été posée par le gouvernement fédéral : "La proposition concernant une loi canadienne intitulée Loi sur les valeurs mobilières relève-t-elle de la compétence du Parlement du Canada?"

Compte tenu de sa mission de défense des actionnaires, le MÉDAC souhaite faire part de sa vive opposition à la création de l'Autorité canadienne de réglementation des valeurs mobilières (ACRVM) qui est une intrusion dans les compétences des provinces et priverait les petits investisseurs et les entreprises de chaque province d'un système d'encadrement efficient et sensible, d'une manière spécifique, à leurs problèmes et à leurs préoccupations. Rappelons quelques faits :

    
    - L'OCDE place le Canada au 2ème rang en terme de qualité de la
      règlementation sur les valeurs mobilières;
    - La Banque mondiale classe le Canada au 5ième rang pour la protection
      des investisseurs;
    - Un système facilitateur pour les institutions grâce à la formule du
      passeport et à une forte harmonisation de la réglementation;
    - Des initiatives locales constantes pour tenir compte de la
      particularité des marchés et pour favoriser le développement de places
      financières fortes au Canada;
    - La présence, au niveau local, d'un réservoir d'une masse critique de
      compétences uniques et dédiées, assurant aux actionnaires une qualité
      de service tenant compte des enjeux locaux.
    

Bref, le nouveau système proposé privera les citoyens canadiens des bénéfices démontrés d'une cohabitation harmonieuse et efficiente des organismes de réglementation et va à l'encontre de la constitution canadienne qui est d'assurer à tous les Canadiens la meilleure qualité en matière de réglementation de valeurs mobilières en tenant compte de la particularité des provinces qui la constituent.

Le débat juridique sur la constitutionnalité d'un tel projet du fédéral doit être absolument assorti de la perspective du MÉDAC, l'organisme, au Canada, qui est le plus actif dans la défense des droits et de la protection des actionnaires minoritaires par le dépôt de propositions d'actionnaires, de mémoires, de recherches et d'éducation financière. Comme le disait son président, Claude Béland, "Depuis 1997, nous contribuons à l'amélioration de la saine gouvernance de nos organisations et défendons avec succès les droits des actionnaires. Nous ne pouvons demeurer silencieux face à ce projet qui menace leurs droits et leur protection. Il est essentiel que les petits investisseurs soient entendus".

SOURCE MOUVEMENT D'EDUCATION ET DE DEFENSE DES ACTIONNAIRES - MEDAC

Renseignements : Renseignements: nous vous invitons à contacter: M. Claude Béland, Président, Mouvement d'Éducation et de Défense des Actionnaires (MÉDAC), 1-514-286-1155, belandclaude@videotron.ca; Me Guy Paquette, Associé, Paquette Gadler Inc., Procureurs du MÉDAC, 1-514-985-7071, gpaquette@paquettegadler.com

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT D'EDUCATION ET DE DEFENSE DES ACTIONNAIRES - MEDAC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.