Créateur de richesse et d'emplois dans toutes les régions du Québec, le gouvernement doit miser sur le tourisme pour relancer l'économie

LAVAL, QC, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - Le budget dévoilé aujourd'hui par le ministre des Finances du Québec, M. Leitão, reconnaît le potentiel du tourisme comme vecteur de création de richesse en réaffirmant le soutien à plusieurs projets structurants pour le tourisme québécois. Toutefois, ATR associées du Québec, le regroupement des associations touristiques régionales (ATR) du Québec, constate que le gouvernement du Québec aurait pu être plus audacieux afin de profiter pleinement du potentiel du tourisme pour soutenir le développement économique dans toutes les régions du Québec.

« Les régions touristiques souhaitent que le gouvernement saisisse l'occasion d'investir en tourisme pour relancer l'économie québécoise. Elles sont heureuses de constater le maintien de plusieurs mesures et l'ajout de fonds pour la mise en valeur touristique du Saint-Laurent dans le budget 2014-2015, mais elles estiment que le gouvernement aurait intérêt à investir encore plus massivement dans le développement du tourisme afin de soutenir l'économie de toutes les régions », souligne François-G. Chevrier, PDG d'ATR associées du Québec.

Nouveau fonds pour la stratégie de mise en valeur du Saint-Laurent

Le budget confirme la mise en œuvre de la stratégie de mise en valeur du Saint-Laurent touristique (30 M$ sur 3 ans), afin de susciter des investissements de 80 M$. À cette annonce, s'ajoute la confirmation du projet de réaménagement de l'Espace Dalhousie (31 M$) qui permettra à la ville de Québec d'offrir une image distinctive aux touristes, notamment les passagers des croisières internationales ainsi que l'inclusion des navires de croisières-excursions dans les programmes incitatifs pour la modernisation de navires québécois.

Confirmation du maintien de diverses mesures favorables au tourisme

Le budget confirme également la mise en œuvre de la stratégie touristique québécoise au nord du 49e parallèle, soit le maintien du fonds de 3,2 M$ prévu au cadre financier du gouvernement.

Dans le contexte de la réduction de l'aide fiscale aux entreprises, le gouvernement annonce le maintien du crédit d'impôt dédié à la rénovation hôtelière, mais réduit toutefois le taux à 20 % (vs 25 %). Le seuil annuel actuel est remplacé par un seuil unique de 50 000 $.

Le gouvernement confirme son soutien au projet montréalais d'aménagement touristique de l'Oratoire St-Joseph (26,4 M$) et s'engage à mettre à l'étude le projet d'expansion de 100 M$ de Pointe-à-Callière. Le gouvernement offre un appui financier immédiat de 2,4 M$, pour soutenir l'élaboration de la programmation des célébrations du 375e anniversaire de Montréal et évoque également un soutien financier pouvant aller jusqu'à 60 M$ d'ici 2017.

Le tourisme : un potentiel insuffisamment exploité

Mobilisées pour assurer la mise en œuvre du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 (PDIT) et principal interlocuteur du gouvernement en matière de tourisme, les ATR collaborent avec le ministère du Tourisme pour le développement et la mise en œuvre de plusieurs autres stratégies touristiques, notamment pour le développement du tourisme hivernal, du tourisme de nature et d'aventure et du tourisme culturel et de divertissement. Ils collaborent aussi massivement à la stratégie de promotion touristique du Québec à l'étranger afin d'attirer plus de visiteurs hors Québec et augmenter leurs dépenses dans l'économie québécoise. Ces stratégies doivent également être adéquatement soutenues, par des fonds dédiés, par le gouvernement afin de favoriser la création de richesse et d'emploi dans toutes les régions du Québec.

Rappelons que chaque dollar investi en tourisme génère vingt dollars en retombées économiques et cinq dollars en recettes fiscales.

Diminution des crédits alloués au ministère du Tourisme

De plus, le budget de dépenses 2014-2015 déposé par le Président du Conseil du trésor, M. Coiteux, annonce que les crédits alloués au ministère du Tourisme (MTO) sont amputés de 5 M$, une situation préoccupante alors qu'une part importante de cette compression (3,3 M$) viendra diminuer les programmes de support à l'industrie. Au Québec, le développement touristique est tributaire du travail des partenaires et le signal d'une diminution du soutien à leur action représente une menace à l'exploitation du plein potentiel du tourisme.

À propos d'ATR associées du Québec et des ATR

ATR associées du Québec est une organisation à but non lucratif regroupant 21 associations touristiques régionales (ATR). Elle représente les intérêts collectifs des ATR tout en leur offrant différents services.

Les ATR regroupent plus de 9 700 entreprises et organismes de tous les secteurs d'activité de l'industrie touristique : hébergement, restauration, attractions touristiques, centres de congrès, événements culturels, etc. Interlocutrices régionales privilégiées en matière de tourisme auprès du gouvernement du Québec et de Tourisme Québec, les ATR sont les maîtres d'œuvre de la concertation régionale, de la promotion, du développement, de l'accueil et de l'information sur leur territoire. Elles contribuent au développement et à la mise en valeur de l'industrie touristique québécoise au bénéfice de l'ensemble des régions du Québec.

SOURCE : ATR Associées du Québec

Renseignements : Sébastien Lemire, slemire@octanestrategies.com, 514 808-4227

LIENS CONNEXES
http://www.atrassociees.com

Profil de l'entreprise

ATR Associées du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.