Coût des médicaments - Le fruit est mûr pour que le Québec épargne sur le prix des médicaments

QUÉBEC, le 17 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Québec solidaire, le Dr Amir Khadir, a présenté aujourd'hui à l'Assemblée nationale son projet de loi visant à réduire les coûts d'approvisionnement en médicaments au Québec.

« Les plaques tectoniques ont commencé à bouger. Je sens que cette fois la conjoncture est favorable pour l'adoption des mesures proposées par cette loi qui permettra d'économiser annuellement 1,3 milliard $ versés inutilement à des grandes pharmaceutiques. D'autres juridictions, comme l'Ontario, la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Zélande et la Suède l'ont fait et ont sauvé beaucoup d'argent. Pourquoi pas nous? », se demande le député de Mercier qui a préparé un projet de loi adapté à la réalité québécoise.

Le projet de loi no197 vise à créer un organisme public dont la mission est de réduire les coûts d'approvisionnement en médicaments pour la population et l'ensemble des établissements de santé au Québec. Le pôle d'achat groupé de médicaments permettra de négocier de meilleurs prix et de renverser le rapport de force qui se trouve présentement du côté des pharmaceutiques. Les études démontrent que le Québec pourrait épargner près du tiers du montant actuellement payé pour l'achat de médicaments.

Le projet de loi prévoit aussi la possibilité pour la nouvelle entreprise de produire des médicaments en cas de pénurie ou lorsque les génériques sont trop dispendieux. Une partie de ses fonds sera aussi consacrée à la recherche sur de nouvelles molécules, notamment pour des maladies qui intéressent peu les pharmaceutiques privées.

« Dernièrement, le ministre Barrette a admis publiquement qu'il y avait des centaines de millions d'économies à faire sur le prix des médicaments. Je lui tends la main pour l'appuyer dans ses démarches. Québec solidaire travaille sur ce dossier depuis 2006 et nous avons développé une expertise en la matière. Ce projet de loi est en quelque sorte un outil que j'offre au ministre de la Santé pour atteindre ses objectifs de réduction de dépenses », poursuit M. Khadir.

« M. Barrette a déjà annoncé des mesures partielles pour aller chercher 40 millions $, mais il nous faut plus que quelques mesures fragmentaires, il nous faut une nouvelle politique globale du médicament pour aller chercher plus d'un milliard qui sera utile en première ligne, pour traiter adéquatement nos patients cancéreux, pour faire marcher nos salles d'opération, pour des soins palliatifs de qualité, et pourquoi pas, contribuer à équilibrer le budget autrement qu'en coupant dans les services et le financement des régions», conclut le député solidaire.

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, 418-473-2579

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.