Cours d'éducation sexuelle: Québec solidaire demande un engagement du premier ministre

QUÉBEC, le 25 oct. 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, demande au premier ministre et responsable des dossiers jeunesse, Philippe Couillard, de s'engager à réinstaurer rapidement les cours d'éducation à la sexualité, en y incluant un volet sur l'égalité entre les sexes, dans toutes les écoles du Québec du préscolaire au secondaire.

« Ce que nous démontrent les vagues de dénonciation des dernières années, c'est l'étendue du fléau des violences sexuelles et de leur banalisation. La méconnaissance du consentement et la manière dont il se pratique touche toutes les tranches d'âges. Le message de tolérance zéro à l'égard des violences sexuelles doit être acquis dès le plus jeune âge. Le premier ministre ne peut oublier qu'il est responsable de la jeunesse. À ce titre, il a le devoir de tout faire pour que les jeunes deviennent des adultes responsables et aptes à entretenir des relations interpersonnelles fondées sur le respect mutuel », a martelé Mme David pendant la période des questions à l'Assemblée nationale.

Au Québec, les cours d'éducation sexuelle ont été abolis il y a quinze ans, une grave erreur selon les sexologues et les professeur.e.s. Le projet-pilote du ministère de l'Éducation évolue à pas de tortue dans une quinzaine d'écoles seulement. Il prévoit non pas un cours complet, mais des « apprentissages » de 5 à 15 heures.

« À la lumière des défis posés par l'actualité, le projet pilote du gouvernement est nettement insuffisant. Or, Philippe Couillard ne s'engage pas fermement à remettre en place une formation sur la sexualité et l'égalité des sexes dans les écoles. Alors que le Québec se retrouve avec des surplus historiques amassés sur le dos des services publics, le gouvernement a le devoir moral et social de consacrer les sommes nécessaires à la mise en place rapide d'un programme éducatif complet. À l'heure actuelle, une majorité des enseignant.es affirme qu'elle n'est pas à l'aise de parler de sexualité. Des enseignantes et des enseignants spécialisés doivent être formés et embauchés pour aborder ces sujets de façon professionnelle », de conclure Mme David.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Aile parlementaire Québec solidaire, 418 473-2579

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.