Cours d'économie au secondaire - Le ministre admet qu'ils devraient être obligatoires, mais ne les rend pas obligatoires

QUÉBEC, le 28 avril 2016 /CNW Telbec/ - Talonné par le député de la Coalition Avenir de Québec, Jean-François Roberge, le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, a enfin admis qu'il juge qu'un cours portant sur l'économie et l'entreprenariat au secondaire devrait être obligatoire, mais qu'il ne comptait toutefois pas agir pour le moment. L'ouverture du ministre Proulx est bien trop mince, a critiqué le caquiste critique en matière d'éducation. Il estime que les jeunes Québécois bénéficieraient grandement de connaissances en matière de finance pour faire face à la réalité quotidienne qui les attend dans quelques années.

Le député de Chambly a rappelé que Sébastien Proulx avait lui-même annoncé en avril dernier qu'il prévoyait offrir un cours optionnel aux étudiants pour se familiariser avec la gestion des finances personnelles, l'épargne, le crédit et le marché du travail. « Il y a deux problèmes majeurs dans la proposition du ministre : il s'agit d'un cours optionnel et il n'inclut pas les notions d'entrepreneuriat. Les données du Global Entrepreneurship Monitor, un programme international de recherche sur l'entrepreneuriat, nous apprennent que seulement 35 % des Québécois pensent avoir les compétences requises pour se lancer en affaires, contrairement à 53 % dans les autres provinces. Il me semble que c'est une évidence : au Québec, on a besoin d'améliorer nos connaissances et pour ce faire, ce cours doit être obligatoire et offert à tous nos élèves du secondaire », a déclaré Jean-François Roberge.

M. Roberge a ajouté qu'il y a de la place dans le curriculum en secondaire 4 pour un cours obligatoire en économie et entrepreneuriat. « Il n'y a aucun coût pour l'État et ce serait très payant pour notre société que d'avoir des jeunes mieux formés. Tout ce qui manque, c'est de l'ambition! Planifier les paiements d'un loyer ou d'une maison, payer ses factures, ce n'est pas optionnel, c'est obligatoire. C'est ça, la vie », a conclu Jean-François Roberge.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.