Couronnant une brillante carrière juridique - Le Barreau du Québec décerne la Médaille 2015 à Me Claude Bisson, O.C.

MONTRÉAL, le 13 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le Barreau du Québec a le plaisir d'annoncer que sa plus importante distinction honorifique de l'Ordre, la Médaille du Barreau, est décernée cette année à Me Claude Bisson, O.C. Après un brillant parcours comme avocat et magistrat, Me Bisson occupe aujourd'hui les fonctions d'avocat-conseil dans un grand cabinet et travaille principalement en matière de modes de règlement extrajudiciaire. La cérémonie officielle de remise de la Médaille du Barreau à Me Claude Bisson, O.C., aura lieu le jeudi 11 juin 2015, à 19 h, durant le Congrès annuel du Barreau du Québec, au Manoir Richelieu à La Malbaie.

Pilier de la communauté juridique, gardien de l'éthique gouvernementale, Claude Bisson est un juriste rigoureux et respecté dont l'affabilité légendaire n'a d'égal que sa grande humilité. Homme discret et d'une grande probité intellectuelle, il a, tout au long de sa vie professionnelle, fait preuve d'un talent rare : celui de s'effacer derrière les fonctions qu'il a occupées pour se consacrer à sa tâche avec un professionnalisme reconnu et apprécié de tous ses pairs.

Après avoir complété ses études à l'Université Laval à Québec et à l'Université McGill à Montréal, Me Claude Bisson, O.C., a été admis au Barreau en 1954. Il a d'abord pratiqué le droit pendant plusieurs années à Trois-Rivières, sa ville d'origine. De 1964 à 1969, il est avocat de la Couronne. Son parcours le mène ensuite à la magistrature où il a successivement occupé les postes de juge à la Cour supérieure (1969), juge à la Cour d'appel du Québec (1980), juge en chef du Québec (1988 à 1994) et juge puîné de la Cour d'appel du Québec (1994 à 1996).

Claude Bisson a participé à plusieurs commissions d'enquête du gouvernement du Canada à titre de commissaire enquêteur. En 1969, il a été commissaire unique aux travaux d'enquête sur les évasions en série du pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul, et il a dirigé, en 1975, l'enquête sur l'explosion survenue à l'usine de la CIL à McMasterville. Il a été membre et vice-président, de 1984 à 1987, de la Commission canadienne sur la détermination de la peine, qui a notamment recommandé une série de changements progressistes et éclairés visant à réduire le taux d'incarcération et à restaurer la confiance du public dans le système judiciaire en y apportant davantage de cohérence.

En mai 1996, Claude Bisson prend sa retraite de la magistrature et réintègre la profession d'avocat. Le mois suivant, il est nommé commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications (CST). On lui confie le mandat d'examiner les activités du CST, organisme cryptologique national du Canada, en vue de déterminer si elles sont conformes à la loi du Canada. En 1999, le mandat de Me Bisson est renouvelé pour une autre période de trois ans.

Le jour même de sa nomination en juin 1996 à la CST, Me Claude Bisson est également nommé jurisconsulte à l'Assemblée nationale du Québec. Dans cette fonction particulière de gardien de l'éthique gouvernementale qui consiste à prodiguer des conseils et des opinions légales auprès des députés québécois, le doigté et le jugement sûr de Claude Bisson continuent de servir la société québécoise et ce, depuis 19 ans. La longévité même de Me Bisson dans ce mandat renouvelable aux cinq ans est le signe du respect qu'on lui porte au sein de la communauté juridique.

Me Claude Bisson est coauteur de l'ouvrage Lobbying, éthique et relations avec les pouvoirs publics - règles, processus et pratique, portant sur les relations entre les pouvoirs publics et les administrés ainsi que sur les règles d'éthique et de déontologie qui s'appliquent aux membres de l'Assemblée nationale et aux autres titulaires de charges publiques.

Me Claude Bisson est récipiendaire de plusieurs titres honorifiques décernés au cours de sa longue carrière dans la magistrature. Ancien membre actif de l'Association du Barreau canadien, de la Jeune chambre de commerce du Canada et du Board of Trade au sein desquels il a occupé différents postes, Me Bisson a reçu la plaque d'honneur du Barreau du Québec en 1994 et a été nommé officier de l'Ordre du Canada en 1999.

Le Barreau du Québec
Le Barreau du Québec est l'Ordre professionnel de quelque 25 500 avocats et avocates. Ses positions sont adoptées par ses instances élues à la suite d'analyses et de recommandations de ses comités consultatifs. Afin d'assurer la protection du public, le Barreau du Québec surveille l'exercice de la profession, fait la promotion de la primauté du droit, valorise la profession et soutient ses membres dans l'exercice du droit.

 

Pour connaître en primeur les nouvelles en provenance du Barreau du Québec, joignez-vous à lui sur :



Facebook

www.facebook.com/barreauduquebec

Twitter

twitter.com/BarreauduQuebec


LinkedIn

www.linkedin.com/groups?gid=2206718&trk=myg_ugrp_ovr


 

SOURCE Barreau du Québec

Renseignements : Martine Meilleur, coordonnatrice, Service des communications, Barreau du Québec, 514 954-3489 ou medias@barreau.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.barreau.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.