Coupures dans les services aux élèves en difficulté - François Legault demande au premier ministre de déposer la liste des commissions scolaires fautives

QUÉBEC, le 8 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Lors de la période des questions, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a demandé à Philippe Couillard de se porter à la défense des élèves ayant des difficultés d'apprentissage en nommant les commissions scolaires qui ont effectivement coupé dans les services directs aux enfants avec des besoins particuliers.

« Le premier ministre a admis la semaine dernière que certaines commissions scolaires ont coupé dans les services aux enfants qui ont des difficultés d'apprentissage. Malgré cet aveu, il refuse d'intervenir. Il dit que "le cadre de gouvernance actuel ne le permet pas", un cadre de gouvernance qu'il a pourtant défendu durant la dernière campagne électorale. Je demande au premier ministre de s'engager à déposer la liste des Commissions scolaires qui coupent dans les services aux élèves en difficulté. Les parents veulent savoir si leur commission scolaire a coupé dans les services aux élèves en difficulté. Ils ont le droit de savoir », a déclaré François Legault.

Philippe Couillard, qui a soigneusement évité de répondre à cette demande, fait preuve d'un aveuglement volontaire. Il est incapable, ni lui ni son ministre de l'Éducation, de fournir un portrait juste de la situation, a regretté François Legault.

« Ça fait 18 mois qu'il est premier ministre et il dit maintenant aux parents qu'il n'a absolument rien fait pour empêcher une commission scolaire de couper dans les services aux élèves en difficulté. Malgré ses beaux discours, le sort des enfants qui ont des difficultés d'apprentissage ne semble pas l'intéresser », a vivement déploré le chef du deuxième groupe d'opposition.

Au Salon bleu, M. Legault a confronté Philippe Couillard à un choix ultime : soit il se dit prêt à se battre pour défendre les élèves aux prises avec des difficultés d'apprentissage, soit il continue tout simplement de leur tourner le dos.

« Le premier ministre manque cruellement de vision en éducation. Le résultat de ce manque de courage, c'est qu'il laisse tomber des jeunes qui ont besoin de services pour réussir. Le premier ministre est premier ministre de tous les Québécois, même les plus vulnérables. À l'entendre aujourd'hui, on a l'impression qu'il abdique. C'est le minimum que de savoir là où les coupes sont effectuées. Si lui ça ne l'intéresse pas, il doit comprendre que les parents, eux, veulent savoir ce qu'il en est pour leurs enfants », a conclu François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.