Coupures dans l'entretien des équipements et des infrastructures de Montréal:
"355 millions de $ de moins pour les parcs, la culture, les sports et loisirs
et le transport routier: inacceptable !" - Louise Harel

MONTRÉAL, le 22 janv. /CNW Telbec/ - "Contrairement aux gouvernements de Québec et d'Ottawa qui ont choisi de stimuler l'économie fragile et de soutenir la reprise de l'emploi, le maire de Montréal, au plus mauvais moment qui soit, a choisi de couper des centaines de millions pourtant promis en campagne électorale dans le Programme triennal d'immobilisations (PTI)", a déclaré la chef de l'Opposition officielle, Louise Harel.

Pour la culture : coupure 21 M $

Loin de prioriser la signature de Montréal comme métropole culturelle, le budget de 25 M $ prévu pour la direction du développement culturel est réduit à 4,6 M $ dans le budget de 2010. "Pour les citoyens, cette coupure de 81 % représente moins d'activités culturelles, moins d'argent pour nos artistes et artisans et moins de livres dans nos bibliothèques", déplore Laurent Blanchard, conseiller municipal dans Mercier - Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de culture.

L'essentiel de cette coupure est appliqué au programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques : les 21 M $ initialement prévus et confirmés en campagne électorale sont réduits à 412 000 $ !!

Pour la mise en valeur du territoire et du patrimoine : coupure de 111 M $

"C'est l'essor même de Montréal qui est en jeu puisqu'il s'agit de l'aménagement des infrastructures urbaines en matière de grands projets, de l'accessibilité aux immeubles, ou encore de l'amélioration de la qualité de vie dans nos quartiers", a dénoncé François Croteau, maire de Rosemont - La Petite-Patrie et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de mise en valeur du territoire. "Cette coupure de 111 M $ constitue, pour cette année, une baisse de 47 % des investissements dans les actifs de la Ville, par rapport aux prévisions de l'année passée", de poursuivre M. Croteau.

Pour les parcs : coupure de 6,4 M $

Alors que des investissements de 12 M $ étaient prévus pour 2010, la moitié moins, soit seulement 6,4 M $, sera consacrée aux parcs et espaces verts, entraînant une détérioration des espaces verts et des installations. "En plus, à la société du Parc Jean-Drapeau, une coupure de 2,7 M$ est prévue, de même qu'une hausse des tarifs de stationnement", a indiqué Elsie Lefebvre, conseillère de ville dans l'arrondissement de Villeray - Saint-Michel - Parc-Extension et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de parcs et d'espaces verts.

"Les citoyens vont devoir payer davantage pour avoir droit à moins de services, étant donné que la Société du Parc Jean-Drapeau devra fermer temporairement des installations faute de pouvoir les entretenir adéquatement", a déclaré Elsie Lefebvre. Faut-il rappeler qu'en octobre dernier, le maire Tremblay annonçait, en pleine campagne électorale, un investissement de 21 M $ par année destiné aux parcs.

Pour le transport routier : coupure de 135 M $

"Malgré l'état lamentable des rues et artères, le programme névralgique de réfection routière, artères et pistes cyclables connaît une coupure substantielle dans les immobilisations : 135 M $ !" de s'exclamer Suzanne Décarie, conseillère de ville dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de transport routier. Il s'agit d'une baisse de 65 % par rapport aux prévisions d'investissements pour 2010.

Encore pire en 2010-2011 !

L'inquiétude grandit lorsqu'on examine les prévisions d'immobilisations pour 2010-2011 dans le secteur des sports et les installations du Muséum Nature.

Pour les sports : coupure de 19 M $ pour 2010-2011

"Alors que la direction des sports de la Ville estime la mise à niveau des installations sportives à plusieurs centaines de milliers de dollars à l'égard d'installations désuètes, apprendre qu'il y aura moitié moins d'investissements pour les empêcher de se détériorer davantage est une très mauvaise nouvelle", s'est indigné monsieur Gaëtan Primeau, conseiller de ville dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l'Opposition officielle en matière de sport, en rappelant que les immobilisations de 41 M $ pour 2010-2011 n'étaient plus que de 22 M $.

Pour les Muséums Nature : coupure de 26 M $ pour 2010-2011

"Il est impensable que le fleuron montréalais que sont les Muséums Nature ne reçoivent pas les investissements prévus, notamment à l'égard du Centre de la biodiversité. Cette diminution de 67 % par rapport aux prévisions est totalement inacceptable !" a déclaré Laurent Blanchard.

L'administration du maire Tremblay coupe de 33 % les immobilisations de la Ville en 2010, ce qui est contraire à toute logique de relance économique et de stimulation de l'emploi en cette période économique difficile", a conclu Louise Harel.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, Bureau: (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.