Coupures à l'aide sociale : le gouvernement fait fausse route

MONTRÉAL, le 6 mars 2013 /CNW Telbec/ - Le Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail (CIAFT) dénonce les modifications à l'aide sociale décidées par la Ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale. Il est regrettable que le gouvernement ne tienne pas ses engagements et n'ait pas procédé à une analyse différenciée selon le sexe avant de décider de couper l'aide sociale de nombreuses Québécoises et Québécois en situation vulnérable. Pour beaucoup de groupes membres du CIAFT, la récente stratégie « Tous pour l'emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires » traduit aussi un manque de volonté gouvernementale d'entreprendre des actions pour corriger les inégalités structurelles auxquelles font face les femmes en matière d'accès à l'emploi.

De nombreux organismes membres du CIAFT sont des organismes communautaires en employabilité travaillant à l'accès et au maintien des femmes au travail. Plusieurs d'entre eux sont préoccupés par le fait que les mesures à mettre en œuvre pour assurer la réinsertion professionnelle des femmes prestataires touchées par les coupures à l'aide sociale sont encore indéterminées.  Nos membres connaissent les nombreux défis que pose la réinsertion sociale et professionnelle de ces femmes, qui sont éloignées du marché du travail depuis de longues années, souvent passées à prendre soin des enfants. Les femmes âgées sont elles aussi confrontées à de nombreuses difficultés pour réintégrer le marché du travail, et la coupure d'une partie de leurs prestations ne les règlera en rien. Les programmes d'insertion professionnelle qui devront être adaptés à ces femmes nécessiteront d'allouer davantage de ressources financières aux organismes communautaires.

L'aide sociale, déjà notoirement insuffisante pour combler les besoins de base des personnes et des familles, est un programme social fondamental et doit cesser d'être relié à l'employabilité des personnes, ce qui est un dévoiement des droits fondamentaux.  « Les organismes œuvrant à l'insertion professionnelle connaissent très bien les conditions de vie des femmes éloignées du marché du travail et savent que c'est en vivant dignement qu'on peut trouver un emploi décent, pas le contraire », déclare Danielle Hébert, présidente du CIAFT.

SOURCE : CONSEIL D'INTERVENTION POUR L'ACCES DES FEMMES AU TRAVAIL (CIAFT)

Renseignements :

Nathalie Goulet, directrice, CIAFT : (514) 954-0220 poste 1702

Profil de l'entreprise

CONSEIL D'INTERVENTION POUR L'ACCES DES FEMMES AU TRAVAIL (CIAFT)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.