Coupes nuisant à l'employabilité des femmes - Un autre exemple de la « manière Thériault »

QUÉBEC, le 10 mars 2016 /CNW Telbec/ - La porte-parole du Parti Québécois en matière de condition féminine, Carole Poirier, constate un peu plus chaque jour de quelle façon la ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, incarne le « féminisme à sa manière » : aujourd'hui, elle a refusé de s'engager à rétablir le financement des 16 organismes québécois spécialisés en développement de la main-d'œuvre féminine, fragilisant ainsi davantage encore le soutien à l'employabilité des femmes.

Lors du dernier budget, le gouvernement a amputé de 60 % le financement de ces organismes, le faisant passer de 1,2 M$ à 500 000 $. « À l'époque, la ministre de la Justice avait promis de créer un comité qui travaillerait rapidement pour soutenir la mission globale des groupes. Un an plus tard, le verdict est sans appel : aucun financement n'est disponible. Il est primordial de rétablir l'enveloppe de 1,2 million lors du prochain budget. La ministre Thériault doit agir immédiatement pour aider les femmes à intégrer ou à réintégrer le marché du travail », a déclaré Carole Poirier.

La députée rappelle qu'au cours des 30 dernières années, ces 16 organismes, qui œuvrent dans 11 régions du Québec, ont changé des vies en développant une approche cohérente ainsi qu'une expertise majeure et spécialisée pour venir en aide aux femmes sur le marché du travail. En 2014, une évaluation du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale a confirmé les résultats très positifs du travail de ces groupes auprès des femmes :

  • Les trois quarts des femmes rencontrées ont réglé des problèmes qui freinaient leur recherche d'un emploi ou leur maintien en emploi;
  • Les deux tiers occupent un emploi durable, ou sont toujours aux études, plus de deux ans après la fin de leur participation;
  • La moitié de ces femmes ont vu leur revenu augmenter.

« L'avancement des femmes passe par des gestes concrets et non par des vœux pieux. L'austérité qu'impose ce gouvernement fragilise l'expertise régionale qui soutient les femmes du Québec. Comment Lise Thériault peut-elle se présenter devant les membres du Collectif 8 mars et leur promettre qu'elle se battra pour l'égalité entre les hommes et les femmes? Comment peut-elle déposer une motion pour souligner la journée internationale des droits des femmes quand, par ses actions, elle les fait reculer? », a conclu Carole Poirier.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.