Coupes dans les résidences à assistance continue - Les personnes vulnérables et des employés écopent

GATINEAU, QC, le 9 déc. 2016 /CNW Telbec/ - La CSN dénonce la fermeture de quatre résidences à assistance continue (RAC) sur les neuf installations du Pavillon du Parc situées en Outaouais et met le gouvernement en garde contre la perte de services que subira inévitablement la clientèle dans ces centres.

« Comment le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) peut-il se montrer aussi désinvolte  à l'endroit de clientèles vulnérables, pour la seule et unique raison qu'il faut se conformer aux orientations ministérielles ? Il dit vouloir que les logements s'enracinent davantage dans la communauté et pourtant, ils y sont déjà très ancrés ! Ces résidences sont de véritables milieux de vie », a lancé le président du Syndicat des employé-es du Pavillon du Parc - CSN, Michel Rossignol.

« Comment peut-on prétendre qu'il n'y aura pas de pertes de services, quand 33 postes d'auxiliaires en santé et services sociaux (ASSS) seront supprimés ? On voit bien que c'est de la pensée magique. Il est impossible de réduire autant les ressources et s'imaginer que les personnes n'en souffriront pas », a enchaîné le vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Christian Meilleur.

Rappelons que ce type de résidences héberge une clientèle ayant de multiples handicaps, dont des problèmes de déficience intellectuelle, et que des personnes qui y demeurent depuis plus de 20 ans seront déplacées. « Sans raison valable, nous allons priver de repères des personnes qui ont besoin de stabilité. N'oublions pas qu'en 2015, une résidence de Fort-Coulonge avait fermé ses portes et transféré les résidents vers Shawville. Et aujourd'hui, on veut fermer la résidence de Shawville pour encore une fois procéder à une relocalisation qui risque de catapulter les résidentes et résidents concernés loin de leurs proches et des zones où elles ont leurs assises ? Le CISSSO fait exactement le contraire de ce qu'il prétend faire », enchaîne le président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais (CSN), Michel Quijada.

« Voici un autre  exemple de l'indifférence des établissements de santé et du gouvernement quant au sort réservé aux personnes vulnérables. Nous condamnons ce manque d'humanité. On veut nous faire croire qu'il s'agit de mieux s'implanter dans les communautés ! Du grand n'importe quoi. Il faut plutôt réinvestir dans le réseau et se rapprocher des clientèles en décentralisant les services. Ce n'est pas là ce qui est annoncé, bien au contraire. Et la CSN va continuer à s'élever contre ce genre de démarche », a conclu le vice-président de la CSN, Jean Lacharité.

À propos
Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

 

SOURCE CSN

Renseignements : Michel Rossignol, président du Syndicat des employé-es du Pavillon du Parc - CSN, Tél : 819 770-1022 poste 287; Michel Quijada, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais (CSN), Tél : 819 360-5717

LIENS CONNEXES
http://www.csn.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.