Coupes dans les agences de santé publique : le gouvernement du Québec doit revoir sa décision

MONTRÉAL, le 26 avril 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal s'inquiète des impacts qu'auront les coupes de 30 à 40 % des budgets des directions régionales de santé publique. Projet Montréal appuie donc la campagne « Mieux vaut prévenir » du Mouvement citoyen pour la santé publique et demande au gouvernement du Québec de revenir sur sa décision. « Le coût réel des actions en prévention, soit 2 % du budget de la santé, sont mineurs par rapport à tous les impacts positifs qu'ils génèrent pour la santé de la population montréalaise », affirme Luc Ferrandez, chef intérimaire de Projet Montréal et chef de l'Opposition officielle à l'Hôtel de ville.

« Les actions en prévention réalisées par la santé publique améliorent concrètement les conditions de vie de la population montréalaise. L'espérance de vie s'est grandement améliorée au cours du dernier siècle, mais il existe toujours une disparité importante entre les différents arrondissements de la Ville de Montréal, qui varie de 74 ans dans Hochelaga-Maisonneuve à 85 ans dans Saint-Laurent. Le travail n'est donc pas terminé », ajoute Émilie Thuillier. La conseillère d'Ahuntsic rappelle que les disparités touchent également à la sécurité routière. En effet, le nombre de piétons blessés varie aussi beaucoup d'un quartier à l'autre.

Les actions en prévention touchent plusieurs enjeux municipaux comme la salubrité des logements et des écoles, l'amélioration de la qualité de l'eau et de l'air (règlement sur le chauffage au bois, îlots de chaleur urbains), l'amélioration des environnements urbains afin de les rendre plus sécuritaires (apaisement de la circulation), la promotion des saines habitudes de vie (alimentation, activité physique). « La santé publique a joué un rôle important pour sensibiliser les administrations locales à la lutte contre les îlots de chaleur urbains. On peut dire que les saillies verdies, les toits verts et toutes les autres initiatives de verdissement qui se multiplient à Montréal découlent en partie de ce travail », mentionne Sylvain Ouellet, porte-parole de Projet Montréal en matière de développement durable.

La porte-parole de Projet Montréal en matière de développement social, Sophie Thiébaut, s'inquiète pour sa part que les coupes annoncées par le gouvernement entraînent une perte d'expertise en matière de santé publique. « La santé publique est une ressource essentielle pour orienter les actions des élus montréalais, notamment en documentant des enjeux comme l'insécurité alimentaire, qui touche 17% de la population montréalaise. Il est donc essentiel de maintenir un partenariat fort entre la Ville, les arrondissements et la santé publique », ajoute-t-elle.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.