Coupes au fédéral: La Défense nationale empêche l'échange de postes entre deux employés

MONTRÉAL, le 31 mai 2014 /CNW Telbec/ - L'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec), dénonce le sort réservé à l'une de ses membres par le ministère de la Défense nationale (DN).

«L'attitude de la DN est choquante et inhumaine. Nous avons ici un bel exemple de froideur administrative. La DN doit immédiatement réviser sa position,» clame Magali Picard, Vice-présidente exécutive régionale (VPER) de l'AFPC-Québec.

Il y a quelques semaines, la DN a annoncé des coupes d'emplois sur la Rive-Sud de Montréal. La DN à même invitée les employés visés à commencer à se chercher un autre emploi. L'une d'elles a réussi à trouver une possibilité d'emploi dans un autre ministère.  Après les formalités d'usages, lui assurant son transfert, la DN lui a refusé son déplacement sous prétexte que la charge de travail est trop importante pour le moment.

« Lors de l'abolition d'un poste, nos membres ont le droit de procéder à des échanges de poste avec d'autres employés qui souhaitent quitter la fonction publique fédérale pour la retraite. Dans le cas qui nous concerne, le compteur tourne.  La DN veut attendre à un moment indéterminé à l'automne. Toutefois, l'offre de transfert ne sera plus disponible à ce moment, » souligne la madame Picard.

En effet, l'une des membres visées par les coupes de la DN, est une mère qui souhaite poursuivre sa carrière au sein de la fonction publique fédérale et qui a accepté un transfert de la Rive-Sud de Montréal, vers Rigaud.  Elle pourrait entrer dans ses nouvelles fonctions au cours de l'été, ce qui lui permettrait d'établir sa famille pour la rentrée scolaire de septembre.  Malheureusement, la DN refuse d'accepter son transfert.

« Cette employée ne demande pas la charité. Elle souhaite simplement exercer ses droits, préparer son déménagement et débuter une nouvelle vie. Est-ce qu'une la DN pourrait faire preuve de bon sens et d'humanité?» questionne la représentante syndicale.

Rappelons que le gouvernement conservateur à supprimé 19 200 emplois dans la fonction publique fédérale depuis 2011 et près de 40 000 emplois depuis sa première élection minoritaire de 2006.

L'AFPC représente plus de 178 000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l'AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

 

SOURCE : Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec

Renseignements : Patrick Leblanc, 514-706-5997

LIENS CONNEXES
www.afpcquebec.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.