Coupes au Curateur public - Le gouvernement s'en prend à sa cible habituelle : les plus vulnérables

MONTRÉAL, le 15 oct. 2015 /CNW Telbec/ - « Les personnes qui se trouvent sur la liste des pupilles du Curateur public sont sans doute parmi les plus vulnérables de notre société, le gouvernement le sait très bien, mais choisit quand même de couper dans les services auxquels ils ont droit. C'est une honte ! », déplore le député et docteur Amir Khadir, alors qu'on apprenait jeudi matin que le Curateur public espacera ses rencontres avec ses pupilles, pouvant aller jusqu'à une visite tous les deux ans.

Le Curateur public assure directement la protection et la représentation de plus de 13 000 personnes majeures inaptes, surveille l'administration de tutelles privées, intervient sur signalement d'une présomption d'abus ou de négligence et sensibilise la population aux sujets touchant à l'inaptitude.

Québec solidaire déplore que le gouvernement essaie de faire croire que ces compressions dans les services aux pupilles seront bénéfiques pour elles. « Je n'avale pas les théories de gestion derrière ces décisions : visiter une pupille une fois aux deux ans ne favorise certainement pas les liens avec elle! Personne ne me fera croire que ces coupes ne sont ni liées à l'obsession de l'austérité du gouvernement ni aux ratés informatiques de l'organisme l'an dernier, indique M. Khadir qui rappelle que le Curateur public a perdu 3,6 millions de dollars dans l'implantation de son nouveau système informatique. "Cette perte, comme dans d'autres secteurs des services informatiques gouvernementaux, est liée à l'incurie du gouvernement qui dilapide depuis 15 ans des sommes astronomiques en fonds publics, car il se refuse de se doter d'une expertise en matière informatique. Pourquoi ? Pour cause de compressions dans le personnel de la fonction publique ! Voilà où mène la logique insensée et idiote qui a fait perdre tant de milliards au gouvernement, notamment dans les contrats d'infrastructure et de transport. »

« Comment voulez vous que ça ne soulève pas ensuite le coeur de voir le gouvernement s'en prendre toujours aux mêmes pour balancer son budget: les plus vulnérables. Couper dans le budget du Curateur censé protéger les plus vulnérables d'entre tous, jette une lumière crue sur l'indécence de l'austérité imposée aux 99% pour éviter de toucher aux "gras dur" qui ont le contrôle du pouvoir : le club des millionnaires et des patrons de grandes entreprises qui ne veulent pas qu'on touche à leurs privilèges. C'est aussi simple que ça ! Le diagnostic est le même partout dans le monde : les milieux financiers et les très riches ont pris le contrôle de nos démocraties ! Et cela donne des résultats honteux quand des idéologues aveugles comme le ministre Coiteux ordonnent de couper dans des services aussi fondamentaux qu'ordonner un placement ou une enquête pour négligence, administrer les biens d'une personne inapte », dénonce vertement le porte-parole de Québec solidaire en santé, Amir Khadir.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca (514) 473-2579

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.