Couper les cotisations de l'AE n'est pas la solution, selon Unifor

TORONTO, le 11 sept. 2014 /CNW/ - L'annonce de Stephen Harper prévue aujourd'hui stipulant que le gouvernement conservateur prévoit couper les cotisations d'AE n'aidera ni l'économie, ni le marché de l'emploi, ni les travailleurs du Canada, selon Jerry Dias, président national d'Unifor.

« Comme seulement 36 % des Canadiens sans emploi sont admissibles à l'AE, il faudrait plutôt augmenter l'accès aux prestations », a déclaré M. Dias. « Accroître l'accès aux prestations d'AE permettrait aux travailleurs sans emploi de mieux subvenir aux besoins de leur famille. Soyons réalistes,  les personnes sans emploi dépensent le moindre sous qu'elles possèdent dans l'économie locale, et ne l'amassent pas comme le font souvent les entreprises. »

Plus tôt ce mois-ci, Statistique Canada a publié ses données sur le chômage indiquant que l'économie canadienne continue d'être perturbée par des pertes d'emploi, particulièrement des emplois de qualité à temps plein. Les groupes d'entreprises allèguent que réduire les primes d'AE stimulerait la création d'emplois.

« Si Stephen Harper souhaite réellement créer de l'emploi, il doit alors collaborer avec le milieu syndical et le milieu des affaires pour élaborer des plans visant à redynamiser l'industrie et à stimuler l'économie d'une façon significative », a indiqué M. Dias.

« Il est aberrant que la stratégie de création d'emplois du gouvernement conservateur soit élaborée au détriment des travailleurs sans emploi du Canada. C'est loin d'être le leadership dont nous avons besoin pour régler ce problème », a poursuivi M. Dias.

Le mois prochain, Unifor tiendra un sommet sur les emplois de qualité à Toronto.

Son objectif est de réunir des étudiants, des travailleurs, le gouvernement, des employeurs, des décideurs, des chercheurs et des ONG afin de discuter précisément de la manière de créer des emplois de qualité durables au Canada.

« Le premier ministre Harper est le bienvenu au sommet sur les emplois de qualité d'Unifor qui se déroulera le mois prochain », a ajouté M. Dias. « Je m'attends à ce que les solutions qui seront discutées au cours de notre sommet parviennent à beaucoup mieux stimuler la croissance de l'emploi que des coupes aux cotisations de l'AE. »

Unifor a été fondé en 2013 pendant la fin de semaine de la fête du Travail, par la fusion du syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier. Avec plus de 305 000 membres, Unifor est le plus grand syndicat canadien dans le secteur privé.

SOURCE : Le Syndicat Unifor

Renseignements :

veuillez communiquer par courriel avec la directrice des Communications d'Unifor, sarah.blackstock@unifor.org ou composer le 416-949-1072


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.