Convention collective du secteur résidentiel - L'APCHQ s'interroge sur les intentions de la partie syndicale dans les négociations

MONTRÉAL, le 7 mars 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) s'interroge sur les intentions de la partie syndicale dans les négociations portant sur le renouvellement de la convention collective du secteur résidentiel. En effet, le 2 mars dernier, l'Alliance syndicale a demandé à la ministre responsable du Travail de nommer un médiateur. Le lendemain, la ministre nommait Mme Nadine Côté à titre de médiatrice pour le secteur résidentiel.

L'APCHQ considère qu'il est prématuré d'avoir demandé la nomination d'un médiateur pour le secteur résidentiel. « Nous sommes étonnés de cette requête! Non seulement il n'y a aucun différend entre les parties patronale et syndicale, mais une seule rencontre s'est tenue jusqu'à maintenant », déclare le vice-président Développement stratégique et Communications, François-William Simard.

En effet, une seule rencontre officielle a eu lieu avec les représentants de la Table sectorielle résidentielle le 8 février dernier. À cette occasion, les deux parties ont déposé leurs demandes respectives et ont convenu des dates pour les prochaines rencontres. Il n'y a eu aucun échange sur les demandes lors de cette rencontre. Or, toutes les dates prévues à l'horaire en février et en mars ont ensuite été annulées par l'Alliance syndicale.

Le 2 mars dernier, l'APCHQ a communiqué par écrit à la Table sectorielle résidentielle et à l'Alliance syndicale. Elle leur rappelait que bien qu'elle comprenne que divers enjeux aient pu survenir au cours des négociations dans d'autres secteurs, elle désirait négocier rapidement afin de maximiser les chances qu'une entente soit conclue avant l'échéance des conventions collectives en vigueur.

L'Association se demande si l'Alliance syndicale agit de bonne foi. « Dès le départ, nous avions signifié notre volonté d'entretenir un climat de respect et d'ouverture lors des négociations. Les représentants syndicaux semblaient partager cette même volonté. Or, avec les annulations des rencontres prévues à l'horaire et la demande de médiation, nous nous questionnons à savoir si l'Alliance syndicale désire réellement négocier, ou s'il s'agit là d'une stratégie dont le véritable objectif est d'obtenir le droit de grève le plus tôt possible »,  conclut M. Simard.

 


À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 17 000 entreprises membres réunies au sein de 14 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu'à ses interventions gouvernementales et publiques, l'APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l'occasion du renouvellement des conventions collectives de l'industrie de la construction, l'APCHQ a le mandat de négocier au nom de 14 500 employeurs du secteur résidentiel. 


 

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : Jean-Sébastien Lapointe, Conseiller en communicationset en relations publiques, APCHQ, Cell. : 514 771-5038, jean-sebastien.lapointe@apchq.com

LIENS CONNEXES
http://www.apchq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.