Contribution de 94 M$ du gouvernement canadien pour le financement d'un institut de calibre international en sciences océanologiques

Des universités de l'Atlantique forment un partenariat pour créer l'Ocean Frontier Institute

HALIFAX, le 6 sept 2016 /CNW/ - Sous la direction de l'Université Dalhousie, l'Ocean Frontier Institute (OFI) constitue un partenariat historique avec l'Université Memorial de Terre-Neuve et l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Ce partenariat sera l'une des collaborations les plus importantes à l'échelle internationale en matière de sciences océanologiques. L'OFI se concentrera sur l'Atlantique Nord-Ouest et l'Arctique canadien. Grâce à cet investissement, le Canada prend la position de tête dans le domaine des sciences océanologiques.

La création de l'OFI s'appuie sur l'expertise universitaire canadienne de calibre mondial des universités Dalhousie, Memorial de Terre-Neuve et de l'Île-du-Prince-Édouard, en collaboration avec huit partenaires internationaux comprenant quatre des cinq plus importants instituts océanologiques du monde, ainsi que des laboratoires du gouvernement du Canada, la Marine royale canadienne, l'Office national du film du Canada et des représentants nationaux et internationaux de l'industrie.

Aujourd'hui, le ministre Scott Brison, président du Conseil du Trésor, a annoncé l'octroi d'une aide financière de 94 M$ par l'entremise du Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada (FERAC) du gouvernement canadien pour la création de l'Ocean Frontier Institute, ce qui représente la plus importante subvention de l'histoire des trois universités canadiennes impliquées dans le projet. L'OFI recevra également 125 M$ de la part des gouvernements provinciaux et d'autres partenaires, dont un don de 25 M$ de l'homme d'affaires, entrepreneur et philanthrope John Risley. Cet investissement total de 220 M$ dans le secteur des sciences océanologiques est sans précédent au Canada.

Le programme de recherche novateur de l'OFI porte sur la compréhension des principaux aspects des océans et des changements touchant les écosystèmes; la production de données océanologiques et d'outils technologiques à l'intention des décideurs publics, des chercheurs et de l'industrie; la mise en œuvre de solutions pour le développement sûr et durable des océans. L'Atlantique Nord-Ouest est l'un des quelques endroits au monde où les changements océaniques surviennent en premier et le plus rapidement, ce qui en fait un point d'intérêt particulier pour la communauté scientifique internationale.

Grâce à ses compétences scientifiques, technologiques et humaines, l'OFI contribuera à consolider la position du Canada comme chef de file en matière de recherche océanologique. Les travaux de recherche de l'OFI encourageront l'innovation en matière de pratiques de pêche et d'aquaculture durables pour soutenir la transformation de ces industries, de même que le développement de technologies océanologiques perturbatrices (innovations menant à la création de nouveaux marchés) et de systèmes de données destinés à soutenir le secteur canadien des technologies océanologiques en pleine croissance. Le programme de recherche innovateur de l'OFI porte sur la compréhension des principaux aspects des océans et des changements touchant les écosystèmes et sur le développement de solutions stratégiques concrètes susceptibles d'être mises en œuvres à l'échelle locale et globale.

Grâce à ses liens avec des organismes tels que le Centre des entreprises de technologies océaniques du Conseil national de recherches du Canada, le Marine Institute de l'Université Memorial à St. John's et le Centre for Ocean Ventures & Entrepreneurship (COVE) à Halifax, l'OFI contribuera au développement d'un réseau d'industries océanologiques de grande qualité.

L'institut saura attirer et garder au Canada les meilleurs talents en matière de recherche à l'échelle mondiale et ainsi consolider la position de la région en matière d'enseignement et de formation dans le secteur océanologique. Les travaux de recherche menés à l'OFI permettront au Canada d'optimiser les possibilités associées à l'économie des océans en pleine expansion tout en en minimisant les risques économiques et environnementaux.

Le siège de l'OFI sera hébergé à l'Université Dalhousie (Halifax, Nouvelle-Écosse) et l'Université Memorial (St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador) accueillera un centre additionnel. Pour en savoir davantage sur l'Ocean Frontier Institute, rendez-vous ici.

Citations :

« Les investissements annoncés aujourd'hui permettront aux institutions, aux experts et aux chercheurs d'atteindre l'excellence et de soutenir la concurrence à l'échelle mondiale. Les projets financés par le Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada, y compris le Développement sûr et durable des océans, contribueront à transformer la recherche postsecondaire menée dans plusieurs de nos universités atlantiques et ouvrir la voie à de nouvelles découvertes. »
L'honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor     

« Avec l'Ocean Frontier Institute (OFI), Dalhousie contribue à regrouper les meilleures ressources du Canada atlantique et du monde pour la compréhension et la préservation des océans qui connaissent des changements rapides sans précédent. Sous la direction de Dal, l'OFI sera l'un des plus importants projets de collaboration internationale en sciences océanologiques et donnera la chance à nos étudiants, chercheurs et partenaires de contribuer à l'avancement des connaissances dans un domaine de grande importance pour la région et le monde dans son ensemble. »
Dr Richard Florizone, président, Université Dalhousie

« Aujourd'hui commence une phase inédite en recherche et innovation à Memorial, alors que notre université passe du rang de calibre mondial à celui de chef de file, par son engagement, aux côtés de partenaires mondiaux, à la mise en œuvre de solutions pour le développement sûr et durable des océans. Cet investissement du gouvernement fédéral, partagé avec les universités Dalhousie et de l'Île-du-Prince-Édouard, décuplera les capacités de recherche de notre partenariat dans le secteur océanologique, y compris la pêche hauturière, l'aquaculture et les communautés côtières durables. »
Dr Gary Kachanoski, recteur et vice-chancelier, Université Memorial

« Ce projet de recherche survient à un moment critique pour notre planète et ses océans. Nous sommes très fiers de voir l'UIPE et l'Atlantic Veterinary College partager leur expertise en aquaculture et en prévention et contrôle des maladies des organismes marins dans le cadre de ce partenariat inédit. Ensemble, nous pouvons contribuer à la préservation de ressources halieutiques saines dans un environnement sain, et à développer une source durable de protéine de qualité pour les générations futures. »
Dr Alaa Abd-El-Aziz, recteur, Université de l'Île-du-Prince-Édouard

« La Nouvelle-Écosse accueille divers projets de recherche innovateurs et certaines des meilleures entreprises au monde dans le secteur océanologique. L'Ocean Frontier Institute est un bon exemple du type de collaboration dont nous avons besoin. Combiné à l'investissement récent dans COVE, cet institut contribuera à renforcer la position de la Nouvelle-Écosse sur la scène internationale dans le domaine de la science océanologique et nous aidera à tirer profit de notre avantage maritime. »
Kelly Regan, ministre du Travail et de l'Enseignement supérieur de la Nouvelle-Écosse

« Je suis très enthousiaste à l'idée de participer à cette initiative. Je ne peux que féliciter Martha Crago, vice-présidente à la recherche à Dalhousie et toute l'équipe de Dal pour nous avoir fait parcourir tout ce chemin. Nous devons également remercier le ministre Brison qui a su convaincre ses collègues du conseil des ministres de la valeur de ce projet que le gouvernement fédéral soutient si généreusement. Il est extrêmement important que la population réalise l'ampleur de ce partenariat qui réunit des partenaires de toutes les régions du Canada atlantique. Je suis très confiant dans la capacité de l'OFI à devenir un moteur de croissance économique pour la région et à consolider notre position comme chef de file mondial en sciences océanologiques. »
John Risley, homme d'affaires, entrepreneur et philanthrope

 

SOURCE Dalhousie University

Bas de vignette : "Logo : Ocean Frontier Institute (Groupe CNW/Dalhousie University)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160906_C8389_PHOTO_FR_765543.jpg

Renseignements : Janet Bryson, Directrice des communications, Université Dalhousie, Janet.bryson@dal.ca, 902-494-1269, 902-222-9379 (cell.); David Sorensen, Gestionnaire des communications, Université Memorial de Terre-Neuve, sorensen@mun.ca, (709) 864-2143, (709) 685-7134 (cell.); Dave Atkinson, Communications, recherche, Université de l'Île-du-Prince-Édouard, datkinson@upei.ca, (902) 620-5117, (902) 388-0062 (cell.)

RELATED LINKS
http://www.dal.ca

Profil de l'entreprise

Dalhousie University

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.