Contrats informatiques à l'externe - Martin Coiteux doit agir maintenant

QUÉBEC, le 9 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Bonaventure et porte-parole de l'opposition officielle en matière de ressources informationnelles, Sylvain Roy, demande au président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, d'agir concrètement et rapidement dans le dossier des contrats informatiques donnés à l'externe, dont le coût atteindra 1 milliard de dollars cette année.

« Un article paru ce matin démontre la perte de contrôle totale des libéraux sur l'informatique au Québec. Depuis qu'ils ont repris le pouvoir, les pratiques qui avaient cours entre 2003 et 2012 sont de retour en ce qui concerne les consultants informatiques. En cette période d'austérité libérale, alors que le gouvernement coupe partout et que les familles en paient le prix, où est la logique lorsqu'on donne 1 milliard en contrats à l'externe? On sait que Martin Coiteux a abandonné toutes les initiatives du gouvernement du Parti Québécois dans ce dossier, notamment à propos des centres d'expertise et du logiciel libre. Mais, pour la suite, on ne sait toujours pas ce qu'il fera. Or, d'après ce que l'on connaît de la situation, il faut agir maintenant », a insisté Sylvain Roy.

Nous payons le prix de la perte d'expertise
Le député a par ailleurs rappelé que les compressions et les mises à pied effectuées par les gouvernements libéraux dans la fonction publique depuis 10 ans ont fait en sorte que l'État a perdu son expertise et doit maintenant payer le gros prix pour des ressources externes. Pour pallier ce déficit, le gouvernement du Parti Québécois avait prévu créer deux centres d'expertise en informatique, à Rimouski et à Chicoutimi. Il avait également planifié l'implantation d'un centre d'expertise pour le logiciel libre. Malheureusement, toutes ces initiatives ont été freinées par le gouvernement libéral.

« La perte d'expertise dans notre fonction publique est dommageable sur plusieurs plans. En informatique, elle se traduit par des coûts astronomiques pour les contribuables. Nous avions fait des gestes pour nous attaquer réellement au problème, mais le gouvernement libéral a tout arrêté. Il doit se réveiller et poursuivre les projets que notre gouvernement avait mis en place », a conclu Sylvain Roy.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.