Contrat de 50 M$ entre l'UQAM et Garda - « L'UQAM doit revoir à la baisse ses besoins en sécurité » - Manon Massé

MONTRÉAL, le 30 mars 2016 /CNW Telbec/ - L'octroi d'un contrat de 50 millions $ entre l'UQAM et une firme de sécurité privée démontre une fois de plus que nos dirigeants d'universités et le gouvernement qui les appuie ont perdu tout sens des priorités, selon la députée de Sainte-Marie-Saint Jacques, Manon Massé.

« Alors que les compressions budgétaires obligent les universités à couper des postes de professeurs et même des programmes, il m'apparaît cynique de dépenser autant d'argent en sécurité.  Si l'UQAM répondait aux préoccupations de la communauté universitaire, elle n'aurait pas à engager autant d'agents de sécurité pour mater les grévistes et surveiller les étudiant.es et les employé.es », affirme la députée solidaire.

« Je comprends qu'il faut assurer un minimum de sécurité dans une institution comme celle-là, mais la valeur du contrat envisagé me semble disproportionnée.  L'UQAM doit expliquer ce qui justifie une telle somme.  Une révision des besoins en sécurité devrait permettre de diminuer la valeur du contrat.  Assurer cette tâche avec du personnel à l'interne plutôt que de payer une firme privée serait probablement plus économique.  Les sommes ainsi dégagées pourraient alors être utilisées pour remplir la véritable mission de l'université : éduquer », continue Mme Massé.

Le recteur Robert Proulx admettait dernièrement dans un entretien avec Le Devoir que les coupes récurrentes dans les universités ont créé un « climat de morosité » qui compromet la paix sociale sur le campus.

« Après un tel constat, il me semble que la chose à faire serait de renverser le climat de morosité en réinvestissant en éducation plutôt que de verser des millions de dollars pour endiguer l'insatisfaction généralisée par plus de sécurité.  La réponse sécuritaire est une solution facile qui est l'équivalent de s'attaquer aux symptômes plutôt qu'à la maladie », poursuit Mme Massé.

Québec solidaire souhaite que l'UQAM et la ministre responsable de l'Enseignement supérieur reconsidèrent le contrat avec la firme Garda. 

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Élise Tanguay, Attachée de presse, 514.216.9290, ou, elise.tanguay@quebecsolidaire.net

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.