Contamination des lagunes de Mercier: Daniel Green veut tout savoir

MONTRÉAL, le 24 sept. /CNW Telbec/ - La Commission d'accès à l'information du Québec entendra demain, le jeudi le 24 septembre, une demande de Daniel Green pour rendre publiques les données sur la quantité de déchets toxiques encore contenus dans les lagunes de Mercier.

Ces lagunes, situées à 3 km au sud de Châteauguay, ont reçu au moins 200 millions de litres des déchets dangereux industriels entre 1968 et 1982. Les lagunes continuent de contaminer la nappe d'eau souterraine de la région et les eaux des rivières Esturgeon et Châteauguay. La contamination de Mercier est l'une des pires au Canada.

Depuis 20 ans Daniel Green se bat pour connaître l'état des toxiques de Mercier. En décembre 2007, il a réclamé que les données sur les toxiques dans les lagunes soient enfin rendues publiques. Ces études sont gardées secrètes depuis 15 ans par le ministère de l'environnement.

Mais la ministre Line Beauchamp a refusé en évoquant l'article 9 de la Charte des Droits et Libertés protégeant le secret professionnel entre un client et son avocat.

Demain, M. Green ira dire à la Commission d'accès que la ministre Beauchamp abuse la Charte des Droits et Libertés pour cacher les données "toxiques" des lagunes de Mercier. M. Green est d'avis que ces données ne sont pas des renseignements confidentiels entre une personne privée et son avocat mais sont plutôt des données factuelles sur la contamination de l'environnement que possède un ministre public.

Laisser un ministre du gouvernement du Québec utiliser cette disposition de la Charte pourrait mener à un refus systématique de toute demande d'information des organismes publics. Il suffit que cette information ait été traitée par un fonctionnaire avocat, ingénieur, médecin ou tout autre professionnel visé par l'article 9 de la Charte pour refuser l'accès à un document public.

Pour Daniel Green, il est important que la Commission d'accès force la ministre Beauchamp à rendre publique la pollution toxique des lagunes afin que les gens de la région de Mercier puissent prendre des décisions éclairées pour protéger leur santé.

En effet, la Charte des Droits et Libertés dit aussi que Tout être humain a droit à la vie, ainsi qu'à la sûreté, à l'intégrité et à la liberté de sa personne.

M. Green tentera demain de convaincre la Commission d'accès de contraindre la ministre Beauchamp à venir témoigner pour expliquer pourquoi elle ne veut pas rendre public un des pires cas de contamination environnementale du Québec.

Lieu date et l'heure de l'audience de la Commission d'accès à l'information du Québec :

    
    Lieu : 500, boul. René-Levesque ouest Bureau 18,200 18e étage
    Date et heure : Jeudi 24 septembre, 13h 30
    

SOURCE Fondation Rivières

Renseignements : Renseignements: Daniel Green, (514) 844-5477, greentox@total.net

Profil de l'entreprise

Fondation Rivières

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.