Consultations sur la réussite éducative - La présidente de la CSQ salue la volonté de dialogue du ministre de l'Éducation

MONTRÉAL, le 16 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Accueillant positivement l'annonce du ministre de l'Éducation concernant les consultations sur la réussite éducative, la présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) salue la volonté du ministre de l'Éducation de dialoguer avec les gens qui œuvrent chaque jour auprès des enfants, des jeunes et des adultes en formation.

Pour la CSQ il s'agit d'une initiative majeure, puisque les orientations qui seront retenues au terme de l'exercice concernent directement l'avenir de nos enfants et de notre société.

« Aujourd'hui, avec cette annonce, le ministre Sébastien Proulx semble vouloir prendre les choses en mains en étant enfin à l'écoute des acteurs du réseau. Nous ne pouvons que saluer cette consultation que nous réclamons depuis plusieurs années », de dire Louise Chabot.

Prendre le temps de bien faire les choses

La présidente de la CSQ demande au ministre de s'assurer que cette consultation soit menée sérieusement et que les gens qui souhaiteront être entendus disposent du temps et des outils nécessaires pour y apporter une contribution significative.

« Pour que ces consultations soient efficaces,  il faut prendre le temps de bien faire les choses. Avec le manque de leadership des ministres de l'éducation qui se sont succédés depuis quelques années, le personnel enseignant, de soutien et les professionnels ont énormément de choses à dire. Sébastien Proulx doit tenir compte de leur expérience et de leur connaissance approfondie du milieu pour définir sa politique sur la réussite éducative. »

Faire les bons choix

De plus, Louise Chabot tient à rappeler que s'il est nécessaire de réfléchir aux changements à apporter pour assurer la réussite éducative, il faut aussi miser sur ce qui se fait de bon quotidiennement dans nos écoles.

D'autre part, cette consultation doit aussi permettre de nous poser les bonnes questions et de considérer les vrais enjeux pour y apporter les solutions appropriées. Au-delà des mesures à mettre en place, il faut aussi réfléchir aux finalités que nous voulons poursuivre. « Au cours de cet exercice, il faut se pencher sur les valeurs sur lesquelles nous souhaitons appuyer nos choix et pour la CSQ, l'égalité des chances est une valeur forte et incontournable à la lumière de laquelle doivent être jugés les changements à apporter », argumente Louise Chabot.

Un projet de loi à mettre de côté

Finalement, la leader syndicale ne peut s'empêcher de manifester une certaine réserve, puisque la poursuite des travaux parlementaires autour du projet de loi no105 en éducation lui semble contradictoire avec la volonté de consultation que le ministre manifeste aujourd'hui. D'ailleurs, c'est l'un des messages que cette dernière, accompagnée des présidentes et président des fédérations de son réseau scolaire, portera lors de leur passage en commission parlementaire sur le projet de loi, mercredi prochain.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 dans le secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Twitter : @csq_centrale

 

SOURCE Centrale des syndicats du Québec

Renseignements : Marie-Eve Imonti, Attachée de presse, CSQ, Cellulaire : 514 917-9641, Courriel : imonti.marie-eve@lacsq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.