Consultations sur la nouvelle politique en immigration - Montréal demande un rôle accru dans l'accueil et l'intégration des nouveaux arrivants

QUÉBEC, le 10 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Les représentants de la Ville de Montréal étaient à l'Assemblée nationale aujourd'hui pour participer à la consultation portant sur le document Vers une nouvelle politique québécoise en matière d'immigration, de diversité et d'inclusion. La Ville de Montréal a déposé un mémoire comportant 11 recommandations afin d'alimenter la réflexion du gouvernement du Québec sur les enjeux liés à l'immigration, particulièrement en ce qui concerne la métropole.

Rappelons que la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil, a lancé le mois dernier des auditions publiques qui devront mener à une mise à jour de la politique actuelle de l'immigration, élaborée il y a 25 ans.

Dans son mémoire, la Ville rappelle que la situation montréalaise en matière d'accueil et d'intégration des immigrants est particulière et demande une action concertée et complémentaire de la part de la Ville et du gouvernement québécois. De plus, dans le contexte d'une reconnaissance effective du statut de métropole, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, estime que le gouvernement doit reconnaître le rôle de la métropole sur le plan de l'immigration et qu'il lui alloue les ressources financières nécessaires pour assumer pleinement ce rôle.

« Chaque année, 70% des nouveaux arrivants du Québec choisissent de s'établir à Montréal. Cela représente 35 000 nouveaux citoyens par an. L'immigration internationale est d'ailleurs le moteur principal de la croissance démographique de Montréal, ce qui entraîne des répercussions majeures sur le développement social et économique de la métropole », a déclaré M. Coderre.

Les défis sont nombreux. Au plan social, par exemple, la ville compte de plus en plus de familles immigrantes en situation de pauvreté et d'exclusion.

« Les nouveaux arrivants constituent un potentiel immense pour le développement socioéconomique de Montréal et une réponse aux besoins de recrutement de plusieurs entreprises. Pourtant, sur le terrain, on remarque que la non-reconnaissance des acquis et des compétences est un problème majeur. Le gouvernement doit porter une attention particulière à cette réalité », a poursuivi M. Coderre.

Le rôle des villes

La consultation gouvernementale porte également sur le rôle des villes dans les efforts d'accueil, d'intégration et de francisation des immigrants. Sur ce dernier point, la position de l'administration Coderre est sans équivoque. « La francisation doit demeurer une responsabilité gouvernementale, puisqu'elle est étroitement liée aux fonctions d'éducation. Il est essentiel que cet apprentissage se fasse, à l'arrivée au Québec, dans un contexte d'accompagnement qui relève avant tout des ministères concernés, en complémentarité des actions d'intégration de la Ville », a expliqué M. Lionel Perez, responsable des infrastructures, de la gouvernance ainsi que des relations gouvernementales, en commission parlementaire.

Par contre, pour ce qui est de l'accueil et de l'intégration des nouveaux arrivants, il faut envisager un changement en profondeur dans la gouvernance, afin de rendre ces services beaucoup plus efficients et ainsi mieux répondre aux besoins des personnes concernées.

« Notre métropole a la capacité d'assumer des pouvoirs accrus dans ces deux fonctions, en agissant à l'intérieur même des milieux de vie où s'établissent et s'intègrent les nouveaux citoyens. C'est au niveau local que se vit l'inclusion, de manière quotidienne. Et en tant que gouvernement de proximité, Montréal a pu développer son expertise grâce à ses services, ses ressources, ses activités et ses équipements utilisés pour faciliter l'intégration, comme les bibliothèques municipales, par exemple », a ajouté M. Perez.

Toutefois, l'administration juge nettement insuffisante la somme de 3,1 M$ allouée à la métropole pour la période 2014-2016 afin de soutenir ses actions en matière d'immigration et d'intégration. Elle considère qu'il est maintenant temps d'avoir une discussion franche avec le gouvernement du Québec quant au financement nécessaire pour que Montréal puisse assumer son rôle sur le plan de l'immigration.

« Les défis de l'accueil et de l'intégration sont vécus essentiellement sur notre territoire. Montréal a toujours considéré l'immigration comme une richesse essentielle à son développement et nous souhaitons dorénavant être partie prenante de cette définition du 'vivre ensemble' », a conclu M. Coderre.

La Ville de Montréal a déposé auprès de la Commission des relations avec les citoyens un mémoire de 18 pages dans le cadre de la consultation portant sur le document « Vers une nouvelle politique québécoise en matière d'immigration, de diversité et d'inclusion ». Pour consulter le mémoire, visitez l'adresse :
ville.montreal.qc.ca

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Catherine Maurice, Attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.