Consultations sur la création d'un Conseil des universités du Québec - La CSQ présente ses recommandations

QUÉBEC, le 31 oct. 2016 /CNW Telbec/ - « La création d'un organisme comme le Conseil des universités du Québec nous apparait être pertinente pour plusieurs raisons. Le manque de données fiables et comparables sur l'état et le financement du réseau universitaire québécois de même que le manque d'analyses indépendantes sur le devenir et le développement du réseau figurent au premier rang parmi elles. »

Tel est l'un des constats dressés par la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dans son mémoire présenté dans le cadre des consultations sur la création d'un Conseil des universités. Le vice-président de la Centrale, Mario Beauchemin, accompagné d'Anne Dionne, présidente de la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ), de Luc Caron, président du Syndicat des professionnelles et professionnels en recherche de l'Université Laval, (SPPRUL-CSQ) et d'André Poulin, président du Syndicat des chargées et chargés de cours de l'Université de Sherbrooke (SCCCUS-CSQ), a présenté les recommandations de la CSQ à Monsieur Claude Corbo ce matin.

La mission du Conseil des universités du Québec

Selon la CSQ, la mission du Conseil des universités du Québec devrait se concentrer sur ces fonctions d'analyse, de recherche et de coordination, et ne pas s'embourber dans l'évaluation des programmes et l'importation de mécanismes externes d'assurance qualité.

Concernant l'évaluation des projets de nouveaux programmes, la CSQ recommande qu'elle soit confiée au Conseil en collaboration avec le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Nous suggérons également que le Conseil prépare tous les trois ans un rapport sur l'état général du réseau universitaire qui évalue son fonctionnement et son développement, ainsi que ses impacts sur son milieu environnant.

La composition recommandée

D'autre part, la Centrale recommande que le Conseil des universités du Québec soit composé selon les modalités suivantes :

  • Deux tiers des membres doivent être issus de la communauté universitaire;
  • Un tiers des membres doivent être issus des milieux culturels, scientifiques, technologiques, sociaux et économiques du Québec;
  • Des places doivent être explicitement réservées pour, respectivement : du personnel de soutien, des chargées et chargés de cours, des professionnelles et professionnels de recherche;
  • Des préoccupations de représentations régionales, autochtones et de parité entre les femmes et les hommes doivent parcourir, de façon transversale, le choix des membres;
  • Une personne nommée ou élue occupant une fonction au sein d'un parti politique ne peut être nommée membre.

De plus, la CSQ souhaite que le choix des membres se fasse par une démarche ouverte et transparente d'appel de candidatures.

Par ailleurs, le Conseil des universités du Québec devra être doté des ressources financières et humaines nécessaires à la réalisation de sa mission.

L'importance de l'enseignement supérieur au Québec

En terminant, le vice-président de la CSQ, Mario Beauchemin, a dit souhaiter « que cette institution projetée puisse permettre également de mieux comprendre et de définir l'importance de l'enseignement supérieur au Québec, et cela, avec la participation du personnel de l'éducation, toutes catégories confondues. L'éducation doit être considérée comme un bien commun et, tout en intégrant l'accès à une telle éducation, elle doit aussi permettre la socialisation et l'instruction pour tous ».

Pour consulter le rapport :
http://www.lacsq.org/fileadmin/user_upload/csq/documents/documentation/avis_memoires/2016-2017/D12854.pdf

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 dans le secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements : Claude Girard, Conseiller en communication de la CSQ, Téléphone : 514 237-4432, Courriel : girard.claude@lacsq.org, Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.