Consultations prébudgétaires - Les établissements de santé et de services
sociaux demandent au ministre Bachand d'être réaliste

MONTRÉAL, le 9 déc. /CNW Telbec/ - "Le retour à l'équilibre budgétaire doit respecter des principes : l'accès équitable aux services de l'État, la protection des plus démunis et la solidarité avec les moins bien nantis", a déclaré mercredi M. Alex G. Potter, président de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS), à la suite d'une rencontre avec le ministre des Finances du Québec dans le cadre des consultations prébudgétaires. "Nos discussions avec le ministre Raymond Bachand ont été fort constructives et nous ont permis d'insister sur le fait que de limiter à 3,2 % les augmentations des dépenses dans la santé et les services sociaux aurait des conséquences négatives sur les services aux citoyens et obligerait le gouvernement à prendre des décisions difficiles", a pour sa part souligné Lise Denis, directrice générale de l'association.

LES CONSÉQUENCES DE LIMITER LA CROISSANCE À 3,2 %

L'AQESSS est d'avis que le retour à l'équilibre budgétaire doit s'amorcer dès maintenant, mais que les moyens retenus devront tenir compte de la réalité. Selon sa directrice générale, ramener la croissance annuelle des dépenses publiques à 3,2 % équivaudra, pour le secteur de la santé et des services sociaux, à creuser un écart d'environ 600 millions de dollars par année entre le financement disponible et le financement nécessaire pour maintenir les services actuels, sans augmenter notre réponse aux besoins. "Si aucun geste n'est posé, cet écart se traduira par une réduction de l'accessibilité, une désorganisation des services et une croissance des déficits des établissements", prévient la directrice générale de l'AQESSS.

Lise Denis a rappelé au ministre des Finances qu'il existe des moyens permettant au réseau de la santé et des services sociaux de contribuer au retour à l'équilibre budgétaire. "Plusieurs scénarios élaborés par les différents groupes de travail dirigés par MM. Clair, Ménard et Castonguay permettraient d'assurer la pérennité de notre système de santé tout en respectant les principes d'universalité et d'équité auxquels nous tenons tant au Québec", dit-elle.

Concernant l'accroissement des soins et des services à offrir aux personnes âgées, Lise Denis a proposé que s'amorce avec le gouvernement un dialogue constructif pour trouver des solutions novatrices permettant de faire face au défi démographique du Québec.

L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux représente 135 établissements publics, soit l'ensemble des centres hospitaliers, centres hospitaliers universitaires (CHU), centres hospitaliers affiliés (CHA), centres affiliés universitaires (CAU), instituts, centres de santé et de services sociaux (CSSS) et CHSLD du Québec.

SOURCE Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Renseignements : Renseignements: Martine Venne, Responsable des relations avec les médias, (514) 282-4252, Cell.: (514) 258-0022, www.aqesss.qc.ca; Source: AQESSS - Direction des communications et des affaires associatives

Profil de l'entreprise

Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.