Consultation nationale sur la politique de mobilité durable - La CMQ prône la cohérence

QUÉBEC, le 27 mai 2013 /CNW Telbec/ - Invitée à participer à la consultation nationale sur la politique de mobilité durable, la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), représentant l'agglomération de Québec, la ville de Lévis et les MRC de La Jacques-Cartier, de La Côte-de-Beaupré et de L'Île-d'Orléans, a prôné la cohérence pour assurer le succès de la politique.

Membre du comité exécutif de la CMQ et vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, M. François Picard a mis de l'avant cinq incontournables à cette cohérence dans la future politique :

  1. La Loi sur l'aménagement et l'urbanisme doit être actualisée pour tenir compte de la mobilité durable. Par exemple, l'établissement de zones franches exemptes de référendum populaire doit maintenant devenir possible.
  2. Le gouvernement doit fixer des cibles claires de mobilité durable et ouvrir le choix des moyens de transport pour les atteindre.
  3. Les budgets affectés au transport collectif, en particulier pour le financement des immobilisations, doivent non seulement être maintenus, mais augmentés et être récurrents.
  4. Le projet de tramway Québec-Lévis doit être poursuivi et réalisé en lien direct avec la politique d'électrification du gouvernement.
  5. La politique gouvernementale en matière d'aménagement du territoire doit non seulement être cohérente sur le territoire de la CMQ, mais aussi à l'égard des MRC contiguës à son territoire.

Pour la CMQ, la cohérence souhaitée doit s'exprimer :

  • Au niveau des négociations entourant la nouvelle entente financière et fiscale entre le gouvernement du Québec et les municipalités. Ces négociations doivent notamment conduire à une hausse des investissements en transport collectif.
  • Par un nécessaire arrimage entre la Politique québécoise, le PMAD et le Plan de mobilité durable de la Ville de Québec.
  • Entre les programmes gouvernementaux et les objectifs de mobilité durable de la région métropolitaine de Québec.
  • Par une législation adéquate. La Loi sur l'aménagement et l'urbanisme doit par exemple rapidement permettre aux municipalités d'établir des zones franches exemptes de référendum populaire.
  • Lors des interventions gouvernementales en matière de transport, et plus particulièrement en transport collectif, à l'échelle du territoire métropolitain.
  • Au sein des politiques gouvernementales en matière d'aménagement, en particulier à l'égard du territoire des MRC contiguës à la CMQ.

À l'atelier portant sur la gouvernance et le financement du transport collectif, M. Picard a tenu à rappeler que la région métropolitaine de Québec possède déjà tous les outils pour assurer une gouvernance efficace et efficiente avec les villes, les MRC et la CMQ.

Enfin, sur la question du financement, la CMQ a plaidé pour que la grande région de Québec puisse compter (en toute équité) sur le gouvernement pour maintenir l'application de sa subvention à 100 % pour des modes de transport collectif tels que le tramway, comme il l'a fait pour la métropole jusqu'à maintenant.

La version complète de l'allocution de M. François Picard est disponible sur le site Internet de la CMQ (www.cmquebec.qc.ca) dans la section « Quoi de neuf ».

SOURCE : COMMUNAUTE METROPOLITAINE DE QUEBEC

Renseignements :

Benoît Massicotte
Directeur des communications et des affaires corporatives
418 641-6250, poste 1210
www.cmquebec.qc.ca

Profil de l'entreprise

COMMUNAUTE METROPOLITAINE DE QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.