Construction d'une terrasse : quelques conseils s'imposent!

MONTRÉAL, le 15 juin 2015 /CNW Telbec/ - L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) profite de l'arrivée imminente de l'été pour donner quelques conseils aux propriétaires qui prévoient entreprendre la construction d'une terrasse adjacente à leur propriété. Quelle que soit sa dimension, la terrasse est aujourd'hui considérée comme un véritable espace de vie.

Où placer la terrasse?
Si la terrasse peut être située à différents endroits, son emplacement dépend d'abord du règlement municipal d'urbanisme. « Il est important de rappeler que la plupart des villes n'autorisent en effet la construction d'un balcon ou d'une terrasse que dans la cour latérale ou arrière de la maison. La hauteur et la superficie autorisées peuvent également faire l'objet d'une réglementation municipale. Nous recommandons donc aux consommateurs de communiquer directement avec leur municipalité », affirme le directeur des communications de l'APCHQ, François-William Simard.

Il est également suggéré de déterminer le taux d'ensoleillement désiré. L'orientation, les constructions voisines et les arbres de grande hauteur sont des facteurs à considérer afin d'avoir une terrasse ensoleillée ou au contraire plus ombragée.

Quel style pour la terrasse?
Il existe plusieurs styles de terrasse, dont la rectangulaire, celle à paliers multiples ou en forme de « L ». Une succession de paliers permettra d'intégrer plus efficacement une terrasse à l'aménagement paysager d'une propriété, tout en éliminant la nécessité de poser des garde-corps, à condition bien sûr que ces paliers soient à moins de 0,6 mètre (2 pieds) du sol.

Quels matériaux utiliser?
Pour le plancher de la terrasse, plusieurs matériaux peuvent être utilisés. Si le propriétaire ne souhaite pas avoir à faire un entretien régulier de sa terrasse, une surface en plastique recyclé peut s'avérer être une option intéressante. Toutefois, il faut savoir que si la terrasse est fortement exposée au soleil, le plastique recyclé devient plus chaud que le bois.

Quant au bois, il représente une option moins coûteuse, mais qui nécessitera plus d'entretien au fil des ans que le plastique recyclé. Les propriétaires doivent aussi savoir qu'il n'est pas recommandé de teindre la terrasse la première année.

Finalement, il est important de choisir le bon dispositif de fixation selon le matériau de construction utilisé. Il existe notamment des vis à bois traité, des vis pour le cèdre, des attaches galvanisées et des clous traités.

Les coûts supplémentaires
Il est important de rappeler que des sommes supplémentaires devront être déboursées pour la construction de l'escalier, de même que du garde-corps pour lequel une multitude de choix s'imposent. « Les propriétaires doivent aussi avoir en tête que des travaux de terrassement pourraient s'avérer nécessaires si la machinerie requise pour les travaux de construction de la terrasse cause des dommages à l'aménagement paysager », poursuit M. Simard.

Un entrepreneur Réno-Maître pour une tranquillité d'esprit
Pour avoir l'esprit tranquille, les propriétaires sont invités à confier leurs travaux d'évaluation et de correction à un entrepreneur certifié par la bannière Réno-Maître de l'APCHQ. Cette bannière donne l'assurance aux consommateurs que l'entrepreneur avec lequel ils font affaire est expérimenté, compétent et que la satisfaction de sa clientèle est au rendez-vous.

Pour trouver un Réno-Maître dans leur région, les propriétaires peuvent visiter le site APCHQ3D.com.

« La dernière chose qu'un consommateur souhaite est que sa terrasse soit mal construite ou encore que l'entrepreneur retenu abandonne les travaux en cours de projet, car il n'était pas fiable ou n'avait pas les compétences requises. Les gens doivent s'assurer de ne pas faire affaire avec un bricoleur du dimanche », conclut M. Simard.

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 17 000 entreprises membres réunies au sein de 15 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu'à ses interventions gouvernementales et publiques, l'APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l'occasion du renouvellement des conventions collectives de l'industrie de la construction, l'APCHQ a le mandat de négocier au nom de 14 500 employeurs du secteur résidentiel.

 

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : Jean-Sébastien Lapointe, Conseiller en communications et en relations publiques, APCHQ, Tél. : 514 353-9960, poste 369, jean-sebastien.lapointe@apchq.com

LIENS CONNEXES
http://www.apchq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.