Construction du terminal de granules de bois - La Communauté métropolitaine de Québec réitère ses positions à l'égard du processus de consultation

QUÉBEC, le 18 nov. 2013 /CNW Telbec/ - La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) réitère les positions qu'elle a exprimées dans une note administrative rendue publique le 11 novembre dernier lors d'une conférence de presse donnée par le maire de Québec et président de la CMQ. Les positions exprimées alors par la CMQ étaient et demeurent les suivantes :

1) Le processus de consultation
Le Comité de relations avec la communauté créé par l'Administration portuaire de Québec en 2012 et présidé par M. Gaston Déry avait obtenu l'assurance de l'Administration portuaire, le 9 octobre dernier, que le feu vert pour la construction de l'ensemble ne serait donné qu'une fois le processus de consultation complété avec le Comité. À cette occasion, il avait été convenu également de tenir une nouvelle rencontre du Comité afin de prendre connaissance des études complétées, et ce, en vue de les bonifier. Or, le 31 octobre, simultanément, l'Administration portuaire convoquait une réunion du Comité pour le 5 novembre, tout en émettant un avis donnant le feu vert au projet.
   
  Tous les participants à la rencontre du 5 novembre se sont estimés trompés et ont adopté sur-le-champ une motion « demandant à l'Administration portuaire de Québec de suspendre immédiatement les travaux du projet de terminal de granules de bois jusqu'à ce que les membres du Comité de relations avec la communauté aient eu le temps de prendre connaissance des études sur les effets environnementaux, de tenir des consultations publiques sur ce projet et de faire de recommandations ». Cette motion, présentée à l'Administration portuaire de Québec par le président du Comité, a été refusée par l'Administration portuaire la journée même, compte tenu de l'échéancier des travaux à réaliser.
   
  Sur ce premier point, la CMQ estime avoir été trompée quant au processus de consultation convenu au Comité de relations avec la communauté lors de la rencontre du 9 octobre dernier.
   
2) L'impact visuel du projet
La note rendue publique faisait également état de commentaires de la CMQ à l'égard des impacts visuels du projet. Sur ce point, la CMQ prétend toujours que la plupart des simulations visuelles présentées dans l'étude d'impact déposée à l'Administration portuaire ne permettent pas d'apprécier réellement la situation, car pour plusieurs d'entre elles le support photographique utilisé provient d'un appareil photo doté d'un objectif grand-angle. Ce qui a pour conséquence, entre autres, de réduire la hauteur de l'ensemble des éléments dans un paysage.
   
  En appui à ces remarques, la CMQ a procédé à des ébauches de simulations visuelles à partir de nouvelles photographies permettant de mieux apprécier ce que l'œil d'une personne verrait d'un point d'observation. Réalisée à partir des mêmes points de vue, la CMQ a rendu publique une première ébauche lors de la conférence de presse. D'autres ébauches produites par elle sont disponibles sur son site Internet.
   
  Le propos de la CMQ est ici de réitérer le fait que l'utilisation d'un grand-angle comme support photographique à une étude d'impact visuel peut nuire à l'appréciation visuelle d'une nouvelle infrastructure, particulièrement lorsque le point d'observation est à une distance relativement éloignée du projet de terminal.

Le développement de l'Anse au Foulon
En ce qui a trait au développement de l'Anse au Foulon, il est important de noter que la CMQ ne s'est jamais prononcée contre le développement portuaire dans ce secteur, ou encore contre le développement du marché d'exportation de granules de bois. Dans les faits, elle n'en a jamais eu l'occasion, compte tenu du processus de consultation avorté.

Au contraire, le Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) adopté par tous les élus municipaux de la région reconnaît que le Port de Québec est un atout indéniable pour le développement de la région. Cet appui au développement de l'activité portuaire doit se traduire cependant par un partenariat avec la communauté. À ce sujet, il est inscrit, au PMAD de la CMQ, une demande de collaboration aux partenaires privés, publics, municipaux et gouvernementaux qui est la suivante :

« Qu'ils développent conjointement une image distinctive contribuant au rayonnement du territoire métropolitain, notamment dans le cas du Port de Québec, de l'Aéroport international Jean-Lesage de Québec et du parcours d'accueil liant cet aéroport à la colline Parlementaire. »

De plus, à l'égard de la protection des paysages, le PMAD de la CMQ demande aux partenaires de porter une attention particulière à la protection et à la mise en valeur des bassins visuels du fleuve et plus particulièrement à ses abords immédiats. Il y est souligné notamment qu'un encadrement est requis pour assurer l'intégration paysagère de nouvelles constructions dont le gabarit (hauteur ou volumétrie), l'architecture ou l'implantation se démarquent de la typologie des bâtiments existants.

SOURCE : Communauté métropolitaine de Québec

Renseignements :

Benoît Massicotte
Directeur des communications et des affaires corporatives
418 641-6250, poste 1210
www.cmquebec.qc.ca

Profil de l'entreprise

Communauté métropolitaine de Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.