Consigne des bouteilles de vin - bacs + s'oppose et réclame que l'étude soit rendue publique

MONTRÉAL, le 24 avril 2015 /CNW Telbec/ - À la lumière des informations ayant filtré dans les médias sur l'étude du Centre de recherche de l'environnement, de l'agroalimentaire, des transports et de l'énergie (CREATE), le regroupement bacs+ réclame que cette étude soit immédiatement rendue publique pour éclairer le débat. « C'est un enjeu trop important pour qu'il soit discuté à partir d'informations tronquées ou manquantes », a déclaré la porte-parole de bacs+, Louise Fecteau

« Nous n'avons pas vu le rapport et espérons que ce qui est rapporté dans l'article n'est pas la position officielle du ministre, car, si c'est le cas, les impacts seraient majeurs pour les citoyens, les municipalités et les commerçants. », ajoute madame Fecteau.

Il semble aussi que l'étude demeure muette sur les moyens à mettre en œuvre pour instaurer et opérer une consigne des bouteilles de vin, alors qu'il s'agit là de l'enjeu le plus crucial. Les partisans de la consigne ont récemment proposé l'instauration d'un tout nouveau réseau de centres de dépôt à la grandeur du Québec, ce qui aura pour effet d'obliger les Québécois à se déplacer ailleurs pour retourner leurs bouteilles de vin achetées à la SAQ ou chez les détaillants en alimentation.

« Personne ne sait combien de centres de dépôt seront construits, où ils seront situés, quelles nuisances seront générées, quel sera le coût d'implantation, qui paiera pour construire et opérer ces centres de dépôt, quelles quantités supplémentaires de gaz à effet de serre seront générées, etc. Aucune étude d'impact n'a été fournie sur ces questions.  Au moment où le gouvernement revoit les structures et les programmes de l'État, a-t-on vraiment l'intention de dépenser massivement dans un dédoublement hasardeux de structures et de compliquer la vie des citoyens en les forçant à se déplacer alors qu'ils ont tous un bac de récupération à la maison? », questionne Madame Fecteau.

Rappelons que selon les informations les plus récentes fournies par Recyc-Québec, le verre est valorisé à 94 % au Québec. Toute comparaison avec les autres provinces nécessite une évaluation simultanée de leur performance (rendement et coûts) de leur système de collecte sélective. Le Québec est le système le plus performant. Pourquoi reculer au niveau des autres provinces ?

Pourtant, l'utilisation du verre comme matériau de recouvrement dans les sites d'enfouissement est en baisse constante. « La découverte de nouveaux débouchés novateurs pour le verre nous a permis de faire en sorte que la crise du verre de 2013 se résorbe. Il est inutile d'élargir la consigne : il suffit de continuer à encourager la mise en place des débouchés locaux (notamment l'utilisation du verre dans les infrastructures municipales) et de compléter la modernisation des quelques centres de tri qui ont encore besoin de l'être », a conclu Mme Fecteau

À propos du regroupement bacs+

Créé à l'initiative de Éco Entreprises Québec (ÉEQ), le regroupement bacs+ a pour mission de mettre en valeur et de renforcer la collecte sélective, le système le plus performant et le plus efficace de récupération des matières recyclables.

Ses membres : Association des détaillants en alimentation du Québec (ADA), Association canadienne des boissons, Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec (AEBGQ), Association des restaurateurs du Québec (ARQ), Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA), Conseil canadien du commerce de détail (CCCD), Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAC), Conseil des chaînes de restaurants du Québec (CCRQ), Conseil des entreprises en technologies environnementales du Québec (CETEQ), Conseil des industriels laitiers du Québec inc. (CILQ), Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), Eagle Vizion, Fédération des plastiques et alliances composites (FEPAC), Gaïa environnement, Gaudreau Environnement, Les Eaux Naya inc., Machinex, Ni Corporation, Plastrec inc., Réseau Environnement, Spiritueux Canada, Société des alcools du Québec (SAQ), Soleno, Soleno Recyclage et Tricentris.

 

SOURCE bacs+

Renseignements : Isabelle Monette, Octane Stratégies, imonette@octanestrategies.com, Cellulaire : 514 503-4169

LIENS CONNEXES
www.ecoentreprises.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.