Conseils pratiques pour un entretien adéquat de votre maison avant l'hiver

MONTRÉAL, le 22 oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'hiver approche et votre maison sera bientôt exposée aux grands froids et aux intempéries. C'est pourquoi l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) vous rappelle quelques conseils pratiques à appliquer dès maintenant afin d'entretenir adéquatement l'intérieur et l'extérieur de votre maison, pour ainsi éviter d'éventuels dommages.

À l'extérieur

  • Détachez le boyau d'arrosoir de la chantepleure : la pression contenue dans celui-ci pourrait le faire fendre, et ce, même s'il est fermé, occasionnant ainsi des infiltrations d'eau à l'intérieur de la maison. Vous pouvez toutefois laisser le boyau dehors; s'il n'y a pas de pression dans les conduits, celui-ci ne sera pas endommagé.
  • Nettoyez les gouttières : enlevez les feuilles sur les pourtours de la toiture - qui peuvent obstruer les gouttières et empêcher l'eau de circuler - afin d'éviter les débordements et les accumulations de glace sur la toiture.
  • Enlevez les tuyaux que vous avez raccordés aux gouttières pour éloigner l'eau des fondations afin d'éviter qu'ils gèlent et empêchent l'eau de s'écouler.
  • Videz les pots de fleurs. Le cas échéant, vous risquez fort de les retrouver brisés à l'arrivée du printemps. Vous pouvez toutefois les laisser à l'extérieur et les positionner à l'envers, de telle sorte que l'eau et la neige ne puissent s'y accumuler pendant l'hiver.
  • Assurez-vous de dégager convenablement le dessous des balcons en béton afin d'éviter le soulèvement par le gel.
  • Si ce n'est déjà fait, achetez du sable et des tapis de caoutchouc pour mettre sur les marches de votre balcon en prévision d'éventuelles accumulations de neige et du grand froid, car les nouvelles surfaces de béton et le sel de déglaçage ne font pas bon ménage.

À l'intérieur

  • Nettoyez les filtres de l'échangeur d'air; puisqu'il n'a pas fonctionné pendant plusieurs mois, de la saleté peut s'y être accumulée. Assurez-vous également que le drain de l'échangeur d'air est bien raccordé et qu'il ne traîne pas sur le plancher, afin d'éviter que de l'eau ne s'écoule lors du cycle de dégivrage.
  • Enlevez les moustiquaires des fenêtres pour permettre à la chaleur de mieux réchauffer le vitrage. Laissez les stores et les rideaux ouverts pendant la nuit et essuyez le givre au bas des fenêtres le matin. Il s'agit là de bonnes habitudes à prendre pour réduire la condensation, laquelle est inévitable malgré la présence d'un échangeur d'air.
  • Vérifiez le calfeutrage aux pourtours des fenêtres pour détecter les fissures et colmatez-les pour empêcher les infiltrations d'air et d'eau.
  • Ajustez les portes et fenêtres qui ferment mal en appliquant un lubrifiant sur leur mécanisme.
  • Enfin, vérifiez les trappes d'évacuation de la sécheuse ainsi que la trappe d'évacuation de la hotte de la cuisinière; si elles sont mal ajustées et battent au moindre vent, l'ajout d'un boulon au centre du clapet ajoutera un contrepoids qui corrigera la situation.

Bref, pour une utilisation optimale et responsable de votre maison, ces gestes simples peuvent faire la différence. En plus de « protéger » votre maison et de favoriser son bon fonctionnement, ils peuvent contribuer à l'amélioration de son rendement énergétique. Ils s'ajoutent d'ailleurs aux nombreuses tâches d'entretien que vous devez effectuer au cours de l'année pour préserver le confort et la sécurité de votre foyer. Pour en savoir davantage, consultez la rubrique Le tour du propriétaire sur le site grand public de l'APCHQ, GoMaison.com, dans la section « Tout sur la maison neuve ».

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) est un organisme privé à but non lucratif et à adhésion volontaire, qui transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de 15 associations régionales. Elle occupe une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation. En 1976, elle a instauré un programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, duquel s'est largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent la majorité des travaux en habitation au Québec, dont près de 80 % sont sous garantie. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction, regroupant aujourd'hui près de 4400 entreprises. À titre d'agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur résidentiel, elle défend les intérêts de plus de 14 500 employeurs qui embauchent plus de 57 000 salariés.

SOURCE : Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)

Renseignements :

Demandes des médias : 
Mélanie Saulnier
Coordonnatrice
Service du marketing, des communications et de l'Internet - APCHQ
Tél. : 514 353-9960 ou 1 877 427-2684, poste 270
Cell. : 514 951-3493
melanie.saulnier@apchq.comwww.apchq.com

Profil de l'entreprise

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.