Congrès 2016 de l'AIMF au Liban - Le maire de Montréal fait la promotion du vivre ensemble et rencontre des réfugiés syriens

MONTRÉAL, le 30 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, également président de Métropolis, l'association mondiale des grandes métropoles, l'Honorable Denis Coderre, dresse un bilan positif de sa participation au Congrès de l'Association internationale des maires francophones (AIMF) qui s'est tenu du 28 au 30 septembre à Beyrouth, au Liban. Sous le thème Construire la ville du vivre ensemble, le maire Coderre y a notamment présidé la première réunion de la Commission permanente sur le vivre ensemble, un espace de partage privilégié pour les membres francophones de l'Observatoire international des maires sur le Vivre ensemble,  où il a été en mesure de promouvoir et de mettre en valeur l'expertise de Montréal sur cette question.

« Les questions liées au vivre ensemble unissent plus que jamais les villes de l'AIMF. La Commission, présidée par Montréal, se traduit par des échanges sur nos façons de faire et de penser les villes en vue d'engager un changement dans les pratiques. Le territoire étant un ensemble social, la prise en compte de la question du vivre ensemble peut jouer un rôle structurant et dynamisant dans sa construction. Les collectivités doivent donc adapter leurs actions afin de construire des valeurs communes pouvant garantir une bonne gouvernance locale », a déclaré le maire de Montréal.

Congrès 2016 de l'AIMF à Beyrouth
Le Congrès 2016 de l'AIMF a permis la tenue de trois ateliers importants. Le premier atelier a porté sur l'économie sociale et solidaire pour faire la ville et développer le vivre ensemble. Le deuxième atelier a traité des communautés au service du vivre ensemble, expériences historiques, regards et pratiques. Le troisième atelier a quant à lui porté sur les financements participatifs dans la construction des villes. Le Congrès de Beyrouth a été le théâtre d'échanges productifs permettant d'adresser ces défis et d'y répondre par le biais d'échange d'expériences et de principes communs.

Rencontre avec des réfugiés syriens
M. Coderre a également profité de sa présence au Liban pour aller à la rencontre de réfugiés syriens. La visite, organisée sous l'égide du haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), a permis au maire de Montréal de se rendre au campement provisoire de Bar Elias, situé à mi-chemin entre Beyrouth et Damas. Il était en compagnie des maires de Bruxelles et de Genève, d'un élu de la Ville de Paris et de la secrétaire générale de l'Organisation internationale pour la francophonie (OIF),  Mme Michaëlle Jean.

« Ce que j'ai vu au campement de Bar Elias me confirme davantage l'importance de l'accueil des refugiés syriens. La générosité des montréalais et du Canada à ce propos est digne de mention, mais nous avons encore le devoir d'agir en ce sens. Nous pouvons faire une réelle différence dans la vie de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants  », a déclaré M. Coderre.

Rencontres bilatérales
La mission du maire au Liban lui a aussi permis de consolider les liens entre Montréal et Beyrouth. Lors de rencontres avec le gouverneur de Beyrouth, M. Ziad Chebib, puis avec le maire M. Jamal Itani, il a été convenu que Beyrouth et Montréal concluront une entente de coopération portant sur la ville intelligente, la mobilité, la résilience et le transfert d'expertises montréalaises en matière de la gestion de l'eau et des déchets. Par ailleurs, le maire Denis Coderre a fait part de son souhait de voir rétablir une liaison aérienne directe entre Montréal et Beyrouth. Le gouverneur Chebib ainsi que le maire Itani l'ont tous deux assuré de leur soutien.

Activité de réseautage avec les gens d'affaires Libano-canadiens
M. Coderre a par ailleurs eu l'occasion de s'adresser aux membres de la diaspora libano-canadienne dans le cadre d'une activité de réseautage organisé par l'Association des gens d'affaires libano-canadiens (LCBA). Créée au Liban en 1991, cette association maintient et consolide les liens commerciaux, culturels, touristiques, éducatifs et sociaux tissés avec le Canada par la diaspora qui compte environ 350 000 immigrants vivant au Canada et 40 000 au Liban.

Tenue du Congrès 2017 de l'AIMF à Montréal
Montréal a été choisie ville hôte du Congrès 2017 de l'AIMF. Cet événement se tiendra au même moment que le Congrès 2017 de Metropolis, soit du 19 au 23 juin. Ces deux événements s'ajoutent aux nombreux autres congrès d'envergure qui se dérouleront à Montréal en 2017 dans le contexte des célébrations du 375e de la métropole, dont le Congrès de l'Association internationale du transport public (UITP), du 15 au 17 mai ; le Sommet mondial du design, du 16 au 25 octobre; et le Congrès mondial sur les systèmes de transport intelligent (STI), du 29 octobre au 2 novembre.

À Propos de l'AIMF
L'AIMF a été fondée à Québec le 1er mai 1979, à l'initiative du maire de Paris à l'époque, M. Jacques Chirac, et du maire de Québec, M. Jean Pelletier. Montréal, par l'intermédiaire du maire Jean Drapeau, fait partie des 20 membres fondateurs de l'association. Sa présidente actuelle est Mme Anne Hidalgo, maire de Paris. L'AIMF compte plus de 250 villes membres, réparties entre l'Afrique, l'Europe, l'Asie et les Amériques.

Voir les photos.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Marc-André Gosselin, Attaché de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 290-1194 ; Renseignements : François Goneau, Relationniste, Service des communications, 514 868-5859


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.