Conflit de travail chez Arclin à Sainte-Thérèse - Les travailleurs ne veulent plus «mourir à la job»

SAINTE-THÉRÈSE, QC, le 29 mars 2013 /CNW Telbec/ - Les travailleurs de l'usine de produits chimiques Arclin de Sainte-Thérèse ont amorcé une grève jeudi. Ces hommes qui manipulent des produits toxiques réclament des modifications à leur régime de retraite dans l'espoir de profiter un peu de la vie avant d'être rattrapés par la maladie. Ils demandent la possibilité de prendre leur retraite à partir de 62 ans plutôt que 65, puisque la majorité des travailleurs n'arrivent pas à poursuivre leur vie active jusque-là.

« C'est bien beau avoir un régime de retraite, mais si les gens tombent malades à l'ouvrage avant de pouvoir en profiter, ça ne donne rien. Dans les autres usines d'Arclin en Amérique du Nord, il est possible de prendre sa retraite à partir de 62 ans sans pénalité, pourquoi l'employeur s'obstine à le refuser pour ses employés de Sainte-Thérèse?», demande la représentante syndicale Silvy Vaudry. L'usine de Sainte-Thérèse emploie 31 personnes, mais six sont actuellement en arrêt de travail pour maladie ou en raison d'un accident de travail.

Le travail dans cette usine est très exigeant. Les horaires de 12 heures sont éreintants, les travailleurs devant alterner dans une même semaine entre les quarts de jour et de nuit. Outre les modifications au régime de retraite, les syndiqués demandent des hausses de salaire ainsi que la possibilité qu'au moins trois travailleurs puissent prendre leurs vacances en même temps l'été (4 pendant les vacances de la construction).

Une fuite de résine avait forcé l'évacuation de résidents du secteur adjacent à l'usine à deux reprises en 2008 et 2009. Pour le moment, la production se poursuit au sein de l'établissement, assumée par le personnel cadre.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques (mines, métallurgie, fabrication industrielle, sécurité, hôtellerie, restauration, camionnage, taxi…).

SOURCE : SYNDICAT DES METALLOS (FTQ)

Renseignements :

Clairandrée Cauchy 514 774-4001 ccauchy@metallos.ca 
Responsable des communications
Silvy Vaudry 450 430-9220

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DES METALLOS (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.