Conflit de travail à la CCQ - L'employeur se réjouit de l'ouverture du syndicat

MONTRÉAL, le 11 juill. 2012 /CNW Telbec/ - La Commission de construction du Québec (CCQ) se réjouit du changement de cap du SEPB-Québec dans la stratégie qu'il privilégie depuis le début de la grève qu'il a déclenchée, le 5 juin dernier. En effet, ce matin, le directeur général du SEPB, Serge Cadieux, s'est engagé dans la voie de la négociation alors qu'il avait jusqu'ici choisi la judiciarisation en multipliant les procédures judiciaires.

Rappelons que le 4 juin dernier, le Conseil d'administration de la CCQ a proposé une trêve et la reprise des négociations, mais le syndicat a préféré déclencher une grève générale illimitée le lendemain. Résultat net : 600 employés sont en grève depuis plus de cinq semaines sans aucun geste de négociation de la part de leur syndicat. La demande de nomination d'un médiateur spécial est un signe que le syndicat désire maintenant retourner à la table de négociation.

Le 21 juin, le SEPB a subi un important revers devant la Commission des relations de travail (CRT). En effet, la requête du syndicat avait pour but de « forcer la CCQ à accepter l'hypothèse de règlement présentée par le conciliateur » puisque celle-ci avait été soi-disant approuvée par le Conseil du Trésor, qui serait, selon le syndicat, « le maître d'œuvre des négociations ». Or, dans sa décision, la CRT rejette la prétention du syndicat et rappelle que « le Conseil du trésor n'est responsable que de la négociation des conventions collectives pour les salariés de la Fonction publique au sens de la Loi sur la fonction publique, ce que ne sont pas les salariés de la CCQ ». Dans cet appel à la nomination d'un médiateur spécial, la CCQ comprend également que le syndicat renonce à contester le bien-fondé de la décision de la commissaire France Giroux.

Cette ouverture du Syndicat à retourner à la table de négociation fait suite à une nouvelle prise de position du Conseil d'administration de la CCQ, le 27 juin dernier, où les membres ont adopté, en majorité, une résolution demandant au Syndicat de retourner à la table de négociation. Avec sa demande d'un médiateur spécial, le Syndicat reconnaît donc qu'il appartient au Conseil d'administration de la CCQ de déterminer les conditions de travail des employés de la CCQ. Comme mentionné depuis les dernières semaines, la CCQ est prête à la reprise des pourparlers visant dans les meilleurs délais la conclusion d'une entente et le retour au travail des quelque 600 salariés en grève.

SOURCE COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUEBEC

Renseignements :

Louis-Pascal Cyr, conseiller à la présidence
Tél. : 514 341-7740, poste 6452

Profil de l'entreprise

COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.