Conflit CCQ-SEPB : la balle est dans le camp de la ministre Thériault - « La Commission de la construction du Québec relève officiellement de la ministre du Travail. Lise Thériault doit assumer la responsabilité qui lui est dévolue et nommer un médiateur spécial si elle souhaite un règlement du conflit. » - Serge Cadieux, le directeur exécutif du SEPB-Québec

MONTRÉAL, le 11 juill. 2012 /CNW Telbec/ - Après six semaines de grève, les 600 grévistes employés de la Commission de la construction du Québec (CCQ) manifestent ce matin devant les bureaux de la ministre du Travail, Lise Thériault, afin d'exiger une intervention rapide de sa part, pour en arriver à une solution rapide dans le conflit qui oppose la section locale 573 du Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau et la CCQ.

Nomination d'un médiateur spécial

« La démonstration est faite, la directrice de la CCQ, Diane Lemieux, est incapable de s'asseoir à la table de négociation pour négocier de bonne foi. La situation, dans l'industrie de la construction, devient de plus en plus critique. Pour éviter tout dérapage, il est urgent que la ministre du Travail nomme un médiateur spécial dans ce dossier », dit Serge Cadieux, le directeur exécutif du SEPB-Québec.

Situation incontrôlée

« Après six semaines, au moins 40 000 dossiers liés aux avantages sociaux, comme l'assurance-salaire et l'assurance-médicaments, n'ont pas été traités. Les inspecteurs de chantiers n'ont plus les moyens à leur disposition pour vérifier l'obtention et le suivi des cartes de compétence ainsi que des heures travaillées rapportées. Le conflit empêche littéralement la CCQ de mettre en place un système de référence de la main-d'œuvre dans l'industrie de la construction, comme le prévoit la Loi 33 adoptée l'automne dernier. Jamais la situation n'aura été aussi propice à une prolifération du travail au noir dans toutes les régions du Québec. La ministre du Travail ne peut laisser aller une situation qu'elle dit elle-même vouloir combattre jusqu'au bout des ongles. La balle est clairement dans son camp », conclut le dirigeant syndical, en rappelant que la CCQ est sous la responsabilité directe de la ministre Thériault.

Le SEPB-Québec représente près de 20 000 membres au Québec dont plusieurs sections locales sont affiliées à la FTQ.

SOURCE Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau - Québec (CTC-FTQ)

Renseignements :

Source : SEPB-Québec

Renseignements : Marie-Josée Bégin, SEPB, cell : 514-994-0802, bureau : 514-747-6664

Profil de l'entreprise

Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau - Québec (CTC-FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.