Confiance, relance et redressement - « Rétablir la confiance pour relancer l'économie du Québec » - Martin Coiteux

MONTRÉAL, le 19 sept. 2014 /CNW Telbec/ - C'est devant plus de 130 personnes réunies pour un dîner-conférence du Conseil du patronat du Québec sur le thème des marchés publics que le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, M. Martin Coiteux, en présence du président-directeur général du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval, a prononcé aujourd'hui une allocution. Articulant son discours autour de la confiance, le ministre a fait valoir toute l'importance pour le gouvernement du Québec de resserrer la gestion des contrats publics tout en redressant l'état des finances publiques et en travaillant à la relance de l'économie.

« Les gestes que pose le gouvernement sont essentiels afin de rebâtir la confiance des Québécois envers les marchés publics et les institutions gouvernementales et de créer un climat favorable au développement économique », a déclaré le ministre Coiteux.

Revenant sur l'annonce faite plus tôt cette semaine relativement à la décision du gouvernement d'abaisser le seuil à partir duquel les entreprises doivent obtenir au préalable une autorisation de l'Autorité des marchés financiers de 10 M$ à 5 M$, il a mentionné qu'il fallait redonner confiance aux Québécois quant à la gestion contractuelle. Il a aussi exprimé tout son appui à la Ville de Montréal relativement à ses demandes spécifiques en matière d'intégrité.

À cet égard, il a rappelé les différentes mesures mises en place au cours des dernières années :

  • la Loi sur les contrats des organismes publics qui est entrée en vigueur en 2008;
  • l'escouade Marteau et la politique de gestion visant le resserrement des processus contractuels en 2009;
  • l'Attestation de conformité fiscale de Revenu Québec et de nouvelles normes à la Régie du bâtiment en 2010;
  • plusieurs actions concertées pour renforcer la lutte contre la collusion et la corruption en 2011, notamment la création de l'Unité permanente anticorruption et la mise en place de la Commission Charbonneau;
  • la mise en place d'un registre des entreprises non admissibles aux contrats publics en juin 2012;
  • la mise en place de la Loi sur l'intégrité en matière de contrats publics adoptée à l'unanimité en décembre 2012.

En plus de rappeler les actions engagées par le gouvernement pour resserrer les règles en matière de contrats publics, le ministre a donné un avant-goût de la vision du gouvernement à l'effet de réaliser les meilleures acquisitions, aux meilleures conditions, avec le meilleur retour sur l'investissement. Le gouvernement dévoilera d'ailleurs cette vision d'ici la fin de l'année.

Repositionnement de l'État et révision des programmes
Le ministre a également rappelé que si rien n'avait été fait en 2014-2015, le déficit budgétaire dépasserait les cinq milliards de dollars. C'est pourquoi le gouvernement mène une opération d'envergure visant à repositionner l'État québécois, à réviser l'ensemble des programmes gouvernementaux et à mettre en place un mécanisme d'évaluation continue de ceux-ci.

« Le gouvernement souhaite que tous les ministères et organismes de même que les employés et les partenaires de l'État participent à cet effort national, essentiel à la prospérité du Québec », a souligné Martin Coiteux.

Relance économique
Le ministre Coiteux a également souligné quelques-unes des actions gouvernementales mises en œuvre afin de relancer l'économie québécoise dont le Plan Nord plus, la Stratégie maritime ainsi que le développement de l'industrie de l'aluminium. Il a aussi rappelé que l'État n'était pas subventionnaire, mais partenaire.

« La confiance étant au cœur de la réussite économique de l'État, le gouvernement du Québec travaille à créer et à maintenir un climat de confiance, en plus de poser des gestes concrets pour susciter des investissements et assurer la relance de l'économie québécoise », a conclu le ministre.




Source :

Information :

Mme Marie-Ève Labranche

Attachée de presse

Cabinet du ministre responsable de

l'Administration gouvernementale et de

la Révision permanente des programmes

et président du Conseil du trésor

Tél. : 418 643-5926

M. Jean Auclair

Relations avec les médias

Direction des communications

Secrétariat du Conseil du trésor

Tél. : 418 643-0875, poste 4064





 

SOURCE : Cabinet du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

Renseignements : Source : Mme Marie-Ève Labranche, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor, Tél. : 418 643-5926; Information : M. Jean Auclair, Relations avec les médias, Direction des communications Secrétariat du Conseil du trésor, Tél. : 418 643-0875, poste 4064


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.