Conférence Québec-UNESCO « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble » - Le Québec et l'UNESCO s'engagent en faveur de la prévention de la radicalisation menant à la violence à l'échelle internationale

QUÉBEC, le 31 oct. 2016 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre et la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, ont fait d'importantes annonces en marge de l'ouverture de la Conférence « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble »

Appui à la création d'une chaire de recherche

La ministre St-Pierre et Mme Bokova ont d'abord fait l'annonce du dépôt du projet de création d'une chaire mondiale en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent, menée conjointement par l'Université de Sherbrooke et l'Université du Québec à Montréal (UQÀM). Cette chaire regroupera l'ensemble de l'expertise québécoise sur la question. La ministre en a fait l'annonce ce matin, tout juste avant le début officiel des travaux de la Conférence, en présence de la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et de la vice-rectrice aux relations internationales de l'Université de Sherbrooke, la professeure Jocelyne Faucher.

« Le Québec se positionne déjà sur la scène internationale comme un précurseur reconnu et salué en matière de lutte contre la radicalisation menant à la violence. Cette nouvelle chaire permettra d'approfondir nos connaissances sur cet enjeu majeur et de mettre de l'avant l'expertise québécoise auprès de partenaires internationaux. Je salue le dynamisme de l'Université de Sherbrooke, qui est à l'origine de cette initiative inspirante. Le Gouvernement du Québec est fier d'annoncer qu'il appuie ce projet novateur qui nous donnera l'occasion de mieux comprendre un phénomène qui ne cesse de prendre de l'ampleur et qui nous permettra de développer des outils afin de mieux le prévenir », a souligné la ministre St-Pierre.

Cette démarche s'inscrit pleinement dans les priorités énoncées par le Québec dans son Plan d'action gouvernemental 2015-2018 « La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre-ensemble ». Parmi les différentes activités que cette Chaire pourrait conduire se trouve la mise sur pied d'une plateforme virtuelle d'informations et d'échanges, faisant en sorte de créer une valeur ajoutée considérable pour l'ensemble des chercheurs et des praticiens dans ce domaine. Rappelons que le Québec accueille déjà 12 chaires de l'UNESCO sur les 18 implantées au Canada qui touchent à un grand éventail de domaines.

« La région de Sherbrooke continue de se démarquer sur la scène internationale grâce à son expertise et à son savoir-faire. Le Québec a choisi de mettre la lutte contre la radicalisation au cœur de son action, et notre région met à disposition de ses partenaires un bassin impressionnant de connaissances et de ressources afin de contrer la montée de ce phénomène. Nous avons toutes les raisons d'être fiers de nos chercheurs », a fait savoir Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française et ministre responsable de la région de l'Estrie.

Prévention de l'extrémisme violent

La ministre St-Pierre a également annoncé le soutien du Québec à un projet porté par l'UNESCO, le projet « Prévention de l'extrémisme violent via le renforcement des capacités des jeunes en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie », qui fait partie du New Integrated Framework of Action Empowering Youth to Build Peace. Le Québec assurera un soutien terrain à ce projet par l'envoi d'un expert pour appuyer l'UNESCO.

« Le Gouvernement du Québec est fier de contribuer à la mise en œuvre d'un programme innovant et audacieux des Nations Unies qui, à travers une coopération multisectorielle, aspire à prévenir l'extrémisme violent dans un certain nombre de pays à risque » a expliqué la ministre Christine St-Pierre. Cette initiative conjointement mise en œuvre par le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et l'UNESCO s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action du Secrétaire général des Nations Unies sur la lutte contre l'extrémisme violent.

PhiloJeunes

Un programme québécois, initié par Catherine Audrain, chercheure associée et responsable des opérations et du développement PhiloJeunes de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a également été lancé officiellement au cours de la journée. Il s'agit d'une initiative soutenue par l'UNESCO visant le développement d'un programme d'éducation aux valeurs démocratiques et civiques à travers l'apprentissage du dialogue philosophique à l'école.

Pour en savoir plus sur la conférence, consultez le site Internet : http://mrif.gouv.qc.ca/radicalisation

 

SOURCE Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : SOURCE : François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie Téléphone : 418 649-2319 ; INFORMATION : Direction des communications et des affaires publiques, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, médias@mri.gouv.qc.ca, 418 649-2400, poste 57819


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.