Condensation estivale au sous-sol d'une maison neuve: un phénomène normal et
temporaire qui nécessite des précautions

MONTRÉAL, le 13 juill. /CNW Telbec/ - Étant donné les vagues de chaleur et d'humidité, l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) souhaite informer les propriétaires de maisons neuves que la condensation sur les murs de fondation peut occasionner des flaques d'eau sur le plancher du sous-sol, tout particulièrement au cours du premier printemps et du premier été suivant la construction. Ce phénomène, qui peut également se manifester dans des maisons existantes, est normal et temporaire puisque pendant cette période, le béton libère une grande quantité de vapeur d'eau.

Cette situation paraît souvent bien inquiétante vu l'ampleur des manifestations; en effet, celles-ci peuvent parfois laisser croire qu'il y a une infiltration d'eau ou un problème de drainage, ce qui n'est pas le cas.

Explication du phénomène

Les murs de fondation sont en général enfouis dans la terre; la température au bas de ceux-ci oscille entre 12 et 14 degrés Celsius. À cette température, le point de rosée est atteint lorsqu'il y a environ 70 % d'humidité relative dans l'air. Dans de telles conditions, il est normal de voir apparaître des traces de condensation sur la face intérieure des murs de fondation. Ce phénomène est identique à celui de la condensation qui se produit sur une conduite d'alimentation en eau froide ou sur le verre d'une bouteille froide lors d'une journée chaude et humide d'été.

Conseils préventifs

Afin de prévenir cette condensation qui pourrait se transformer progressivement en moisissures, il y a lieu de bien ventiler et surtout de maintenir des températures appropriées. Il faut donc chauffer les pièces du sous-sol, et ce, même pendant l'été afin de maintenir le bas des murs à une température de 22 degrés Celsius.

L'installation de ventilateurs à palles aux plafonds et le dégagement des meubles le long des murs permettront aussi une libre circulation de l'air. L'utilisation d'un déshumidificateur est également recommandée puisqu'il permet d'abaisser le taux d'humidité relative.

Par contre, il ne faut surtout pas ventiler le sous-sol en ouvrant les fenêtres ou en utilisant un échangeur d'air durant les périodes de canicule puisque cela permet à l'air chaud et humide de pénétrer à l'intérieur, lequel se dépose ensuite sur les parties froides tels le bas des murs de fondations et parfois même le plancher du sous-sol.

Aussi, rappelons que les boîtes de carton près des murs, les lits à caisson déposés directement sur les dalles de béton (où l'air ne circule pas) et les garde-robes remplis de boîtes sans aucune ventilation favorisent l'apparition des moisissures.

En cas de moisissures

Si de petites surfaces de moisissures apparaissent sur les murs de placoplâtre ou les boiseries, l'application d'une solution d'eau chaude et de phosphate trisodique (TSP) - produit que l'on trouve dans la section peinture des quincailleries - aidera à résorber le problème.

La condensation peut provoquer d'importants dommages; il est donc recommandé de réduire l'humidité dans le sous-sol et de maintenir de bonnes conditions.

À propos de l'APCHQ

L'APCHQ provinciale transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de 15 bureaux régionaux, occupant une place prépondérante dans l'industrie de la construction et de la rénovation résidentielles. En 1976, elle a instauré un programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, duquel s'est largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent ainsi 76 % des travaux en habitation. Étant le seul agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur résidentiel, elle défend les intérêts de quelque 13 000 employeurs et 50 000 salariés.

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : Renseignements: Demandes des médias: Mélanie Saulnier, Conseillère principale en communications - APCHQ, Tél.: 514 353-9960, 1 877 427-2684, poste 270, Cell.: 514 951-3493, melanie.saulnier@apchq.com; www.apchq.com; Source: Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.