Conclusions de l'enquête de la CNESST - Décès d'un travailleur de l'entreprise Les Pneus Beaucerons inc. à St-Zacharie : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

LÉVIS, QC, le 13 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le 7 décembre 2015, M. Éric Poulin, journalier au service de l'entreprise Les Pneus Beaucerons inc., perdait la vie des suites d'un accident du travail survenu sur le terrain d'une entreprise de St-Zacharie. Le travailleur a été écrasé mortellement sous une chargeuse alors qu'il procédait au remplacement d'un pneu arrière. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause la dangerosité de la méthode de travail utilisée pour le levage et le support de la chargeuse sur pneus.

Au Québec, depuis 5 ans, 35 travailleurs sont décédés après avoir été écrasés ou coincés par de l'équipement ou des objets. Dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce sont 5 travailleurs qui ont perdu la vie dans de tels accidents.

La chargeuse s'affaisse sur le travailleur

Le jour de l'accident, M. Poulin et un collègue de travail se sont rendus chez un client qui avait mandaté Les Pneus Beaucerons inc. pour remplacer les pneus de deux chargeuses. M. Poulin et son collègue ont commencé leur travail en installant un appareil de levage, soit une chandelle métallique, sur un bloc de bois sous le renfort du boulon de drainage du différentiel avant. Le godet de la pelle de la chargeuse a été déposé au sol pour servir de stabilisateur. Ils ont ensuite entrepris d'enlever la valve du pneu avant droit. Pendant le dégonflement, M. Poulin s'est glissé sous la chargeuse pour installer le vérin hydraulique sous l'essieu arrière du côté droit. Les deux collègues ont procédé à l'enlèvement du pneu avant, mais ont ensuite eu beaucoup de difficulté à décoller le pneu de la jante de la roue arrière. M. Poulin s'est alors glissé à nouveau sous la chargeuse, cette fois par l'arrière, sous la pesée, afin d'installer l'outil de décollage sur la partie interne de la jante. La chargeuse s'est alors affaissée sur le travailleur, qui a été écrasé sous la pesée arrière. Le décès de M. Poulin a été constaté sur place.

Trois causes expliquent l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l'accident. D'abord, la méthode de travail utilisée pour le levage et le support de la chargeuse sur pneus était dangereuse. En effet, la méthode utilisée le jour de l'accident a fait en sorte que trois roues du véhicule ne portaient plus au sol sur un terrain qui est en pente. L'équilibre du véhicule était précaire.

Ensuite, les outils de levage et de support requis étaient mal adaptés, détériorés et en nombre insuffisants.

Enfin, la gestion déficiente des travaux de remplacement de pneus lors de service hors route exposait les travailleurs à des dangers. La méthode utilisée ne respectait pas les principes prescrits dans le manuel de l'employeur, ni les directives du fabricant de la chargeuse.

Exigences de la CNESST

À la suite de l'accident, la CNESST a exigé que l'employeur informe ses travailleurs et leur offre une formation avant de reprendre le travail de remplacement de pneus hors route. La CNESST a aussi exigé une refonte du manuel d'instruction de l'entreprise pour qu'il contienne l'information pertinente pour identifier les points où soulever tout type de véhicule hors route. L'employeur s'est depuis conformé aux exigences.

Relativement à cet accident, la CNESST a délivré un constat d'infraction à l'employeur, Les Pneus Beaucerons inc. Pour ce type d'infraction, le montant de l'amende varie de 16 124 $ à 64 495 $ pour une première offense, et pourrait atteindre 322 479 $ en cas de récidive.

Suivis de l'enquête

Le rapport d'enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant le programme d'études Mécanique d'engins de chantier afin de sensibiliser les futurs travailleurs.

Pour en savoir plus

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ed004104.pdf

Photo (libre de droits) :

cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/PublishingImages/pneusbeaucerons.jpg

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST est issue du regroupement, le 1er janvier 2016, de la Commission des normes du travail (CNT), de la Commission de l'équité salariale (CES) et de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail au bénéfice des employeurs et des travailleurs. Sa structure de gouvernance est paritaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Maxime Boucher, responsable des communications


CNESST


Tél. : 1 800 668-6789, poste 7852

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Maxime Boucher, responsable des communications, CNESST, Tél. : 1 800 668-6789, poste 7852


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.