Conclusions de l'enquête de la CNESST - Décès d'un électricien de l'entreprise Pierre Boily Électrique inc. à Québec : la méthode de travail est en cause

QUÉBEC, le 6 oct. 2016 /CNW Telbec/ - Le 17 septembre 2015, M. Denis Landry, électricien au service de l'entreprise Pierre Boily Électrique inc., perdait la vie au travail. Il a été électrocuté alors qu'il démantelait une boîte de jonction dans un bâtiment commercial. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause une méthode de travail déficiente, car elle a permis à l'électricien d'entrer en contact avec un élément sous tension.

Au Québec, depuis 5 ans, 17 travailleurs sont décédés après avoir été en contact avec le courant électrique.

Sa main gauche est entrée en contact avec un élément sous tension

Le jour de l'accident, l'électricien s'affairait à démanteler divers circuits inutilisés ou désuets pour réaliser une mise aux normes électriques de la partie avant d'un bâtiment commercial. En tentant, à l'aide d'une pince isolée, de couper les trois fils conducteurs d'une boîte de jonction alors alimentée par un courant de 347 volts, sa main gauche, celle immobilisant cette boîte, est entrée en contact avec un élément sous tension. L'électricien a reçu une décharge électrique. Les services d'urgence ont été appelés sur les lieux de l'accident, et son décès a été constaté au centre hospitalier.

Deux causes expliquent l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident. D'abord, la main de l'électricien est entrée en contact avec un élément sous tension lors du démantèlement d'une boîte de jonction. Ensuite, la méthode de travail utilisée pendant le démantèlement des appareillages électriques était déficiente en ce qu'elle a permis à l'électricien d'être en contact avec un circuit électrique sous tension.

La CNESST exige une méthode de travail sécuritaire

À la suite de l'accident, la CNESST a exigé que l'employeur présente une méthode de travail signée par un ingénieur électrique et qu'il établisse une procédure de cadenassage pour les travaux de nature électrique de ce chantier. L'employeur s'est depuis conformé aux exigences.

En lien avec cet accident, la CNESST a délivré à l'employeur, Pierre Boily Électrique inc., un constat d'infraction. Pour ce type d'infraction, l'amende varie de 16 124 $ à 64 495 $ pour une première offense, et pourrait atteindre 322 479 $ en cas de récidive.

Comment éviter un tel accident

La CNESST rappelle la nécessité de respecter la norme en vigueur à l'occasion de travaux relatifs à l'électricité, notamment de travailler hors tension en utilisant le cadenassage comme méthode de contrôle de l'énergie électrique.

Pour en savoir plus sur la prévention des accidents au cours de travaux de nature électrique, consultez le nouveau guide Cadenassage et autres méthodes de contrôle des énergies : http://www.cnesst.gouv.qc.ca/publications/200/Documents/DC200-1579web.pdf.

Suivis de l'enquête

Afin de sensibiliser les milieux de travail, la CNESST transmettra les conclusions de ce rapport à la Corporation des maîtres électriciens du Québec et à l'Association des constructeurs-propriétaires en électricité et des électriciens d'entretien du Québec, pour que ceux-ci puissent en informer leurs membres.

De plus, le rapport d'enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant les programmes d'études Électriciens/électriciennes afin de sensibiliser les futurs travailleurs.

Pour en savoir plus

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ed004108.pdf

Photo (libre de droits) :
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/PublishingImages/boily.jpg

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST est issue du regroupement, le 1er janvier 2016, de la Commission des normes du travail (CNT), de la Commission de l'équité salariale (CES) et de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes, d'équité salariale et de santé et sécurité du travail au bénéfice des employeurs et des travailleurs. Sa structure de gouvernance est paritaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Nicole Roy, responsable des communications
CNESST - Direction régionale de la Capitale-Nationale
Tél. : 418 266-4000, poste 4162

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Nicole Roy, responsable des communications, CNESST - Direction régionale de la Capitale-Nationale, Tél. : 418 266-4000, poste 4162

RELATED LINKS
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.