Conciliation chez Rotobec - L'employeur doit mettre de l'eau dans son vin

SAINTE-JUSTINE, QC, le 23 oct. 2013 /CNW Telbec/ - À l'aube du processus de conciliation qui s'amorce bientôt, le Syndicat des Métallos presse la direction du fabricant de grappins industriels Rotobec de faire des efforts afin d'éviter un conflit. Rappelons que les 175 travailleurs ont rejeté les dernières offres patronales dans une proportion de 84 %, se dotant du même souffle d'un mandat de grève à exercer au moment jugé opportun.

«Nous demandons à l'employeur de faire preuve de bonne foi et de mettre un peu d'eau dans son vin. Ce n'est pas ce que nous souhaitons, mais s'il le faut nous n'hésiterons pas à recourir à la grève», a affirmé le représentant syndical Benoît Boulet.

RATTRAPAGE

« Il est simplement normal qu'on commence à rattraper le retard sur les autres industries comparables dans la région», a ajouté le représentant. Les négociations achoppent notamment sur les salaires, sur la part des assurances assumée par l'employeur et sur les congés fériés, qui ne sont pas entièrement payés par l'employeur.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques (mines, métallurgie, fabrication industrielle, sécurité, hôtellerie, restauration, camionnage, taxi…).

SOURCE : Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements :

Clairandrée Cauchy 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca
Responsable des communications
Benoît Boulet 418 628-8222


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.