Compressions dans le réseau de la santé et des services sociaux - M. Barrette, descendez de votre piédestal

LONGUEUIL, QC, le 23 juin 2016 /CNW Telbec/ - L'APTS dénonce les nouvelles compressions de 242 millions de dollars dans le budget de la santé et des services sociaux. « Depuis quelques jours, les annonces de compressions se multiplient dans tous les établissements, s'indigne la vice-présidente de l'APTS, Martine Robert. 10 millions retirés ici, 12 millions là, nos membres nous alertent quotidiennement des réductions de services directs à la population. Le ministre continue pourtant de prétendre qu'il n'y a pas de pertes de services. Pire encore, en entrevue avec Paul Arcand le 20 juin dernier, il a prétendu qu'il ne coupait que des postes vacants, « qui ne servent à rien de toute façon ». M. Barrette sait pertinemment que des salariés peuvent être assignés à ces postes vacants sans en être titulaires, et que ces personnes donnent des services. Quel mépris pour eux et pour d'autres de nos membres qui doivent travailler en double quand des collègues titulaires de postes ne sont pas remplacés. »

Par ailleurs, il est faux de prétendre comme le ministre le fait que les coupes ne concernent que des postes vacants. Au Bas-Saint-Laurent, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Abitibi, en Estrie et à Montréal, entre autres, c'est par dizaines que se comptent les postes abolis depuis quelques années. Pas un secteur n'est épargné : laboratoires, services psychosociaux, services à domicile et de réadaptation, tout y passe. « Ces compressions aveugles successives touchent tout particulièrement les personnes les plus vulnérables de notre société, indique la vice-présidente. Ce gouvernement a érigé le déficit zéro en dogme, sans se soucier des conséquences sur la population et sur les salariés du réseau. Ceux-ci sont pressurisés sans cesse et ne parviennent plus à répondre à la demande. Les listes d'attente s'allongent sans cesse et on ajoute continuellement de nouveaux dossiers sur les bureaux. Ce n'est plus possible de travailler correctement dans de telles conditions », dénonce Martine Robert.

Pour l'APTS, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, doit descendre de son piédestal et venir constater de lui-même les dégâts qu'il provoque dans les établissements. « Travailleurs sociaux, technologistes médicaux, physiothérapeutes, éducateurs spécialisés, entres autres, tous font un travail indispensable. Supprimer un seul de ces postes, c'est allonger les listes d'attente et créer une souffrance plus que superflue pour les employés du réseau et pour la population. M. Barrette, il est temps que ça cesse », de conclure Martine Robert.

À propos de l'APTS
Avec 32 000 membres, l'APTS est un acteur incontournable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d'une centaine de titres d'emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l'intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements : Francis Boucher, conseiller en communication, Téléphone : 514.609.2906 (cell.)

RELATED LINKS
https://www.aptsq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.