Compressions additionnelles pour la CSDM - Les 7 000 employé-es encore plus inquiets pour l'avenir de l'école montréalaise

MONTRÉAL, le 18 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Les syndicats représentant près de 7 000 employé-es du personnel non enseignant de la CSDM se montrent très inquiets pour l'avenir de l'école montréalaise. En effet, à l'occasion de l'assemblée des commissaires tenue hier soir, des compressions budgétaires ont encore été décrétées, enfonçant ainsi dans le marasme le réseau scolaire, déjà aux prises avec un sous-financement et des compressions à répétition qui affectent directement les services aux élèves depuis des années.

« Nous sommes déçus de constater que les commissaires ont fait volte-face et ont acquiescé en grande partie à la commande politique et idéologique du ministre de l'Éducation et du ministre des Finances. La semaine dernière, la présidente de la CSDM avait plutôt indiqué vouloir mettre son pied à terre et refuser les compressions additionnelles de 9 millions », se désole d'entrée de jeu Charles Allen, président de l'Association professionnelle du personnel administratif (APPA-CSN). « Il n'y a plus rien à couper, la chair autour de l'os n'existe plus, il ne reste que l'os! Ainsi, parce que la CSDM est la plus grande commission scolaire du Québec, celle qui compte le plus d'élèves défavorisés, le plus d'élèves handicapés ou en difficulté d'apprentissage et le plus d'élèves allophones. Ces élèves ont besoin de services particuliers. Or, ces compressions additionnelles d'au moins 3,6 millions que l'on impose viendront directement sabrer ces services, ce qui est inacceptable », proteste Charles Allen.

L'annonce de la vente d'immeubles est bien accueillie par les leaders syndicaux, mais soulève plusieurs questionnements. « On prend quatre millions de dollars de la vente des immeubles pour réduire les compressions. C'est bien, mais où ira l'argent résiduel? Cela manque de transparence et de vision pour la suite des choses », se questionne Sylvain Paré, président de l'Association des concierges des écoles du district de Montréal (ACEDM-CSN). Rappelons que la CSDM dispose d'un parc immobilier beaucoup plus âgé que partout au Québec, qui a souffert des compressions répétées ces dernières années. « La situation est déplorable : il y a un déficit d'entretien qui perdure, qui a occasionné des problèmes de qualité de l'air et qui a des conséquences catastrophiques sur la santé des élèves et du personnel. Assez, c'est assez! » fustige Sylvain Paré.

Les représentants syndicaux s'interrogent sur le choix du moment pour faire cette annonce, faite à un jour du déclenchement des élections scolaires. « On veut ménager la chèvre et le chou : accepter la commande idéologique de compressions additionnelles du ministre de l'Éducation, tout en tentant de dire du bout des lèvres que cela ne convient pas », décrie Normand Viau, président du Syndicat national des employées et des employés de la commission scolaire de Montréal (SNEE-CSN) « Et pendant qu'on impose ces coupes insensées et que l'on maintient le sous-financement de la CSDM, le ministre de l'Éducation maintient le financement public aux écoles privées. C'est indécent! » s'indigne Normand Viau.

« Les mesures de redressement imposées par ces compressions additionnelles précarisent tout le monde, tant au niveau des besoins pédagogiques qu'à celui de la santé, et hypothèquent de plein fouet les citoyens montréalais de demain », de conclure les trois leaders syndicaux.

À propos de l'APPA-CSN, l'ACEDM-CSN et le SNEE-CSN

L'Association professionnelle du personnel administratif (APPA-CSN), l'Association des concierges des écoles du district de Montréal (ACEDM-CSN) et le Syndicat national des employées et des employés de la Commission scolaire de Montréal (SNEE-CSN) représentent près de 7 000 travailleuses et travailleurs pour les catégories d'emplois administratifs, techniques, para techniques, d'adaptation scolaire, des services de garde et de surveillance de dîner, de même que les concierges ainsi que toutes les personnes salariées des services d'entretien ménager et d'entretien physique, du transport et des cafétérias de la CSDM.

 

SOURCE : CSN

Renseignements : Philippe Leclerc, conseiller syndical, communications CSN, Cellulaire : 514-216-9097, philippe.leclerc@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.