Compressions à la Commission scolaire de Laval - Dépôt d'une pétition à l'Assemblée nationale demandant l'intervention de la ministre de l'Éducation

QUÉBEC, le 14 juin 2012 /CNW Telbec/ - La députée péquiste, Mme Marie Malavoy a déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale du Québec, au nom du Syndicat lavallois des employés de soutien scolaire (SLESS-CSQ), une pétition de 4 667 signatures visant à obliger les dirigeants de la Commission scolaire de Laval (CSDL) à revoir les compressions projetées touchant les services directs aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA).

Affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et à la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ), le SLESS-CSQ interpelle la ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, afin qu'elle ordonne aux dirigeants de la CSDL de revoir leur décision qui met en péril le cheminement scolaire de nombreux enfants.

Le président du SLESS-CSQ, M. Yves Brouillette, soutient que la ministre de l'Éducation ne peut demeurer insensible à cette pétition puisque les compressions annoncées par la CSDL dépendent directement de décisions budgétaires prises par son propre gouvernement. De plus, le plan d'effectifs 2012-2013 prévoit une réduction de 1 900 heures par semaine concernant les services donnés aux élèves HDAA par les techniciennes et techniciens en éducation spécialisée.

« La CSDL, comme la plupart des autres commissions scolaires au Québec, est obligée de faire des choix difficiles à la suite de la décision du gouvernement libéral d'imposer des compressions budgétaires annuelles de près de 600 millions de dollars au secteur de l'éducation. Chez nous, cela se traduit par une coupe de 1,6 million de dollars dans les services directs aux EHDAA, ce qui n'a absolument aucun sens », dénonce M. Brouillette.

Un plan stratégique non respecté

M. Yves Brouillette rappelle qu'en agissant ainsi, la CSDL contrevient elle-même à l'orientation principale de son propre plan stratégique 2011-2016.

« Cette orientation vise à accroître la persévérance et la réussite scolaire de tous les élèves. Pourtant, on s'apprête à réduire les services directs aux EHDAA, justement les élèves dont la réussite est la plus vulnérable. Et ce, au moment où leur nombre augmente d'environ 9 % chaque année. C'est très déplorable », s'insurge le président du SLESS-CSQ.

Les balises gouvernementales enfreintes

M. Brouillette espère que la pétition déposée aujourd'hui à l'Assemblée nationale sera suffisante pour convaincre la ministre de l'Éducation qu'elle doit intervenir afin d'obliger les dirigeants de la CSDL à faire un choix plus éclairé.

« Il est d'autant plus légitime pour Michelle Courchesne d'intervenir que sa prédécesseure, Line Beauchamp, avait clairement affirmé que les compressions imposées par les commissions scolaires ne devaient pas toucher aux services directs aux élèves. Il est clair que ce principe n'est pas respecté à Laval, et nous espérons que la nouvelle ministre de l'Éducation sera conséquente avec les propos de sa collègue et fera entendre raison aux dirigeants de la CSDL », conclut M. Yves Brouillette.

Il faut noter, en terminant, que l'on retrouve, parmi les signataires de la pétition des parents d'élèves HDAA inquiets de la diminution des services.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller aux communications, CSQ
Cellulaire : 514 237-4432
Courriel : girard.claude@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.