Complexe-Turcot et Transport collectif: Le CRE-Montréal dénonce l'immobilisme
du MTQ

MONTRÉAL, le 27 janv. /CNW Telbec/ - Le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE-Montréal) est fortement déçu par les propos tenus aujourd'hui par le Ministère des Transports du Québec (MTQ), lors d'une conférence organisée par l'Agence métropolitaine de Transport, concernant l'intégration des mesures de transport collectif dans le projet Turcot. Faisant fi des nombreuses critiques et recommandations formulées par la vaste majorité des acteurs de la société montréalaise depuis plus d'un an, le MTQ a présenté à peu de choses près, le même projet qu'il avait déposé en avril 2009, lors des audiences du BAPE. Ce projet prévoit faire passer l'autoroute 20 de 6 à 8 voies et une augmentation de plus de 25 000 véhicules au Centre-ville.

"Le saupoudrage des mesures de transport collectif tel que pratiqué par le MTQ ne constitue en rien une solution aux problèmes liés au transport à Montréal, tant au niveau des gaz à effet de serre, de la circulation automobile, que de la qualité de l'air ", dénonce Daniel Bouchard, responsable du dossier Transport au CRE-Montréal. "Tout cela nous démontre à quel point le gouvernement n'a aucune vision sur le développement du transport sur l'île et qu'il ne sait pas comment effectuer le virage demandé par les Montréalais, à savoir d'améliorer la mobilité des personnes sans augmenter la circulation automobile" estime Daniel Bouchard.

L'organisme rappelle que ce manque de vision a d'ailleurs été fortement critiqué au printemps dernier par le Vérificateur général du Québec. "En improvisant ainsi, le MTQ affirme ouvertement qu'il ne tient absolument pas compte de l'avis formulé par plus d'une centaine d'intervenants- autant les groupes de citoyens que les partis politiques municipaux, les organismes de transport, de santé et d'environnement, les experts en urbanisme et en aménagement- qui souhaitent profiter de la réfection imminente du Complexe Turcot pour développer un projet qui améliore de façon significative l'offre de transport collectif, qui réduit la circulation automobile et qui contribue à la revitalisation urbaine des quartiers traversés" poursuit Daniel Bouchard.

Pourtant, alors que la position du MTQ n'a pas évolué dans ce dossier depuis un an, plusieurs solutions réalistes et viables, comme la conversion de voies existantes ou la transformation du complexe en boulevard urbain, ont été développées et validées par des experts pour permettre de répondre aux préoccupations des Montréalais. Le phasage des travaux en deux étapes a également été évoqué pour permettre au gouvernement de réparer sans plus tarder les tronçons fragiles de l'axe nord-sud du Complexe et prendre le temps de concevoir un projet novateur pour l'axe est-ouest.

"Avec son plan de transport, son plan d'urbanisme et son objectif de réduction des gaz à effet de serre, la Ville de Montréal a une vision très cohérente de l'avenir des transports pour la Métropole", affirme Daniel Bouchard. "Le gouvernement doit respecter cette volonté et le MTQ nous a assuré qu'il allait travailler en concertation avec la Ville. Nous attendons toujours le fruit de cette collaboration" conclut-il.

SOURCE Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements : Renseignements: Leïla Copti, Conseillère politique, (514) 661-6134; www.cremtl.qc.ca/turcot

Profil de l'entreprise

Conseil régional de l'environnement de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.