Communiqué des premiers ministres

OTTAWA, le 9 déc. 2016 /CNW/ - À l'issue de la Réunion des premiers ministres, ceux-ci ont diffusé aujourd'hui un communiqué conjoint et dévoilé le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques :

« Les changements climatiques sont indéniables, tout comme leurs impacts au Canada et partout dans le monde. Tous les Canadiens et les Canadiennes peuvent voir et ressentir les changements que subit le climat à l'échelle planétaire, qu'il s'agisse de l'augmentation des vagues de chaleur, des périodes de sécheresse, des inondations ou du dégel du pergélisol. Ce phénomène est particulièrement prononcé dans le Nord canadien. Nous subissons déjà les coûts économiques et sociaux des changements climatiques, lesquels posent des risques importants à notre environnement, notre santé, notre sécurité et notre future prospérité. C'est pourquoi nous avons travaillé ensemble en étroite collaboration au nom de tous les Canadiens et les Canadiennes, pour élaborer un plan visant à faire croître notre économie, réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et à renforcer notre résilience contre les impacts des changements climatiques.

« Nous nous sommes réunis aujourd'hui pour adopter le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques et donner suite aux engagements pris en mars 2016 dans la Déclaration de Vancouver. Le Cadre est structuré suivant les principes d'une approche collaborative énoncée dans la Déclaration de Vancouver pour réduire les émissions de GES et rendre possible une croissance économique durable, tout en reconnaissant le besoin d'avoir des approches équitables et souples, adaptées à la diversité des économies provinciales ou territoriales.

« Ce Cadre s'inscrit dans le prolongement de mesures prises par les gouvernements provinciaux et territoriaux pour réduire les émissions de GES et il définit des moyens de saisir les possibilités et occasions économiques qu'offrent une croissance propre. Il présente un plan ambitieux et réaliste pour relever les défis qui nous sont communs, tout en améliorant notre qualité de vie et en assurant un environnement sain à nos enfants et à nos petits-enfants. Les mesures prises en vertu du Cadre aideront à atteindre ou à dépasser l'objectif du Canada fixé pour 2030 en matière de changement climatique, soit une réduction de 30 p. 100 sous les niveaux d'émissions de GES de 2005.  

« Ce Cadre n'est pas uniquement une entente conclue entre des premiers ministres, c'est un plan d'action pancanadien auquel ont contribué des Canadiens et des Canadiennes de partout au pays. Les Peuples autochtones ont démontré leur leadership en lien avec le climat bien avant la conclusion de l'Accord de Paris et ils sont des acteurs dynamiques de changement positif. Le Cadre a également bénéficié de la contribution des municipalités, des entreprises et de la société civile, qui ont clairement exprimé leur volonté de faire partie de la solution face aux changements climatiques.

« La tarification de la pollution par le carbone est un moyen efficient de réduire les émissions de GES, de stimuler l'innovation et d'inciter les gens et les entreprises à moins polluer. Il s'agit d'un élément fondamental du Cadre, que les gouvernements travailleront ensemble à mettre en œuvre.

« Le Cadre énonce les mesures essentielles que nous allons prendre pour faire croître l'économie tout en réduisant les émissions de GES. Ces mesures incluent :

  • Élaboration de nouveaux codes du bâtiment pour que ceux-ci consomment moins d'énergie, ce qui se traduira par des économies pour les ménages et les entreprises;
  • Déploiement d'un plus grand nombre de bornes de recharge électrique pour les véhicules zéro émission, qui font partie intégrante de l'avenir des transports;
  • Expansion des réseaux d'électricité propre, promotion des interconnexions et recours à la technologie des réseaux intelligents pour éliminer progressivement la dépendance au charbon, rendre plus efficiente l'alimentation en électricité actuelle et assurer un recours accru à l'énergie renouvelable;
  • Réduction des émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier;
  • Protection accrue du carbone stocké dans les forêts, les terres humides et les terres agricoles; et
  • Exemple donné par la nette réduction des émissions résultant des activités gouvernementales.

« Nous avons convenu d'agir afin de nous adapter au climat changeant et d'accroître notre résilience, en reconnaissant la situation particulière des communautés côtières, nordiques et autochtones. Ces communautés sont particulièrement vulnérables à la menace d'une augmentation de la température et à ressentir les impacts des changements climatiques.

« L'accent mis sur les technologies propres est un élément fondamental du Cadre et, grâce aux mesures qui y sont définies, nous favoriserons l'innovation et créerons de nouveaux emplois, de nouvelles technologies et de nouvelles occasions d'exportation. Nous nous sommes aussi mis d'accord sur l'importance d'avoir des entreprises canadiennes qui soient compétitives sur la scène mondiale pendant que nous effectuons la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Nous positionnerons le Canada de manière à ce qu'il puisse contribuer à des solutions mondiales pouvant être exportées dans le monde entier.

« Pour appuyer ces efforts, le gouvernement fédéral, en collaboration avec les provinces et les territoires, fera aussi des investissements sans précédent dans l'infrastructure verte, le transport en commun, ainsi que les technologies propres et l'innovation. Cela permettra notamment d'aider les Peuples autochtones, et les communautés du Nord et éloignées à réduire leur dépendance au diesel en raccordant ces communautés aux réseaux électriques et en mettant en place des systèmes alimentés avec de l'énergie renouvelable.

« Le Cadre s'inscrit aussi dans le prolongement des travaux réalisés par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux de divers portefeuilles, notamment l'environnement, l'innovation et les finances. Nous avons également reçu aujourd'hui, de la part de ministres de l'énergie, une mise à jour concernant les mesures spécifiques relatives à la Stratégie canadienne de l'énergie que les gouvernements provinciaux et territoriaux mettront en œuvre en collaboration avec le gouvernement fédéral à l'appui du Cadre, notamment des initiatives en matière de conservation de l'énergie et d'efficacité énergétique, d'innovation en matière d'énergie propre et d'interconnexion des réseaux pour acheminer l'électricité vers les marchés au Canada et à l'étranger.

« Nous avons réaffirmé l'importance de collaborer de manière continue à la mise en œuvre du Cadre. Nous allons continuer à collaborer aux efforts visant à suivre la progression de la réduction des émissions de GES et à faire rapport de nos mesures et de notre rendement. Des experts externes seront mis à contribution pour que nos actions soient transparentes et ouvertes à un examen indépendant. Nous allons également continuer à impliquer les Canadiens et les Canadiennes et à associer de manière significative les Peuples autochtones tout au long de nos efforts visant à faire croître notre économie, créer de bons emplois et agir avec ambition en matière de changement climatique.

« Nous avons mandaté nos ministres et fonctionnaires d'assurer la mise en œuvre du Cadre et de nous faire part des progrès réalisés d'ici un an et tous les ans par la suite. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux travailleront ensemble afin de planifier l'examen de la tarification du carbone. Ceci comprendra l'évaluation par des experts de la rigueur et de l'efficacité du mécanisme, qui comparera les mécanismes de tarification du carbone à travers le Canada, lequel sera complétée tôt en 2022, et ce, afin de s'assurer de la marche à suivre pour les prochaines étapes. Un rapport préliminaire sera complété en 2020, qui sera révisé et évalué par les premiers ministres. En premier lieu, l'examen évaluera les approches et les meilleures pratiques pour répondre aux problèmes de compétitivité des secteurs à forte intensité des émissions qui sont exposés aux échanges commerciaux.

« Le Canada est à son meilleur lorsque nous travaillons tous ensemble à atteindre les buts et les objectifs que nous avons en commun. L'adoption aujourd'hui du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques est un grand pas vers la création d'un avenir prospère une économie à faible émissions de carbone pour nos enfants et nos petits-enfants. »

La Saskatchewan n'adhérera pas au Cadre pancanadien.

 

Ce document se trouve également à l'adresse : http://pm.gc.ca

 

SOURCE Cabinet du Premier ministre du Canada

Renseignements : Relations avec les médias du CPM : 613-957-5555

LIENS CONNEXES
http://pm.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.