Commotions cérébrales - Le Parti Québécois demande au ministre Bolduc d'agir

QUÉBEC, le 29 août 2014 /CNW Telbec/ - Le député de Labelle et porte-parole de l'opposition officielle en matière de saines habitudes de vie, de loisirs et de sports, Sylvain Pagé, demande au ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Yves Bolduc, d'agir et de présenter au plus vite des mesures visant à prévenir, à détecter et à assurer le suivi des cas de commotions cérébrales.

En janvier dernier, l'ex-ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, avait mis sur pied un groupe de travail composé d'experts chargés d'examiner la question des commotions cérébrales dans le cadre de la pratique d'activités sportives ou récréatives. Les conclusions devaient être déposées six mois suivant sa création.

« En plus des conclusions de ce rapport, le ministre Bolduc possède des données empiriques et une expertise sur la sécurité dans la pratique du sport au sein de son ministère. Il n'a plus de raison d'attendre; il doit maintenant agir », a déclaré Sylvain Pagé.

Le gouvernement du Parti Québécois avait également publié un livre vert pour préparer une future politique nationale du sport, du loisir et de l'activité physique comprenant quatre enjeux, dont celui de la « qualité de l'expérience ». À ce chapitre, il est question de la sécurité et des orientations spécifiques qui pourraient y être consacrées lors de la pratique d'activités sportives ou récréatives. Il s'agit d'une composante du succès pour que la population adopte à long terme un mode de vie actif.

« On espère vivement que le ministre Bolduc respectera sa parole, donnée au printemps dernier, et qu'il présentera rapidement ladite politique avec un plan d'action ambitieux et impliquant le plus grand nombre possible de ministères », a ajouté Sylvain Pagé.

Rappelons que la députée libérale de Notre-Dame-de-Grâce et actuelle ministre de l'Immigration, Kathleen Weil, a elle-même déposé le projet de loi 496, Loi visant à prévenir et à réduire les conséquences liées à un traumatisme crânien ou à une commotion cérébrale chez un élève pratiquant une activité sportive scolaire.

« La cohérence avec la position adoptée par son propre parti exige du ministre Bolduc qu'il se penche rapidement sur le problème des commotions cérébrales et qu'il annonce des mesures le plus tôt possible. Avec la nouvelle année scolaire qui débute, le ministre doit agir et envoyer un message clair à l'effet que nous sommes préoccupés par la santé et la sécurité de nos enfants », a conclu le député de Labelle.

 

SOURCE : Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.