Commission nationale d'examen sur l'assurance-emploi - La FCSQ fait connaître ses préoccupations pour le réseau scolaire

QUÉBEC, le 10 oct. 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) participait, aujourd'hui à Québec, aux audiences publiques de la Commission nationale d'examen sur l'assurance-emploi pour faire connaître ses préoccupations quant aux conséquences des modifications à l'assurance-emploi pour le réseau scolaire.

La FCSQ estime en effet que les conséquences des modifications à l'assurance-emploi seront importantes pour son réseau puisque 115 000 personnes salariées à l'emploi des commissions scolaires sont mises à pied annuellement en raison de la cessation complète des services éducatifs pendant la saison estivale. Il s'agit du personnel en service de garde, des préposés aux élèves handicapés et techniciens en éducation spécialisée, des surveillants d'élèves et des enseignants contractuels.

« Nous sommes inquiets pour la qualité des services aux élèves, car cette réforme aura un impact sur la stabilité de notre personnel. En obligeant les salariés à chercher et postuler un emploi convenable dès leur mise à pied, la réforme risque d'entraîner l'exode d'un personnel disponible qualifié vers des emplois dits réguliers », a déploré la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

Mme Bouchard a souligné que la très grande majorité de ces emplois sont occupés par des femmes et a donné l'exemple d'une éducatrice en service de garde, mise à pied à la fin de l'année scolaire, qui devrait postuler et accepter un poste d'éducatrice dans un Centre de la petite enfance (CPE) ou une garderie subventionnée. De plus, si cette éducatrice quittait volontairement son emploi en CPE pour retourner à la commission scolaire à la reprise des classes, elle serait pénalisée lors de prestations futures.

« Les commissions scolaires subiront inévitablement les répercussions de ces nouvelles obligations et risquent d'être confrontées à un problème accru de recrutement de personnel qualifié. Telle qu'elle existe, la réforme entraînera un mouvement et un renouvellement constant du personnel des commissions scolaires, et ce, au détriment de la qualité des services aux élèves », a conclu Josée Bouchard.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe les 60 commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

SOURCE : Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements :

Caroline Lemieux
Attachée de presse
Fédération des commissions scolaires du Québec
Tél. : 418 651-3220
Cell. : 418 570-9716
clemieux@fcsq.qc.ca
Twitter : @fcsq


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.