Comment favoriser la croissance des PME au Québec ?

MONTRÉAL, le 18 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Quels moyens et quelles stratégies les entreprises qui croissent adoptent-elles pour soutenir leur expansion ? Quels sont les environnements et les milieux les plus propices à leur développement ? Quels programmes doit-on mettre de l'avant pour favoriser l'émergence de ces entreprises ? Voilà le type de questions auxquelles tente de répondre une série de publications dévoilées aujourd'hui par le Centre sur la productivité et la prospérité (CPP) de HEC Montréal.

« Les entreprises à forte croissance créent plus de 75 % des nouveaux emplois dans les pays industrialisés et enregistrent un taux de croissance supérieur à 20 % pendant au moins trois années consécutives, explique Louis Jacques Filion, coordonnateur du projet et professeur titulaire de la Chaire d'entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier à HEC Montréal. Pas étonnant que depuis la crise financière de 2008, ces entreprises suscitent tant l'intérêt des pouvoirs publics, qui cherchent à dynamiser leur économie. Dans cette mouvance, la série d'études dévoilée aujourd'hui propose une synthèse des recherches les plus pertinentes sur la croissance des entreprises. Elle a été conçue pour offrir des pistes de réflexion aux personnes qui voudront élaborer des politiques et des programmes visant à stimuler et à soutenir le développement des entreprises. Ces publications présentent aussi les principaux programmes de soutien à la croissance des entreprises mis en place dans une quinzaine de pays de l'OCDE au cours de la dernière décennie. »

Menée par des chercheurs multidisciplinaires, cette réflexion approfondie est présentée dans une série de sept fascicules intitulée Croissance des PME, qui s'adresse tant au décideur qu'au dirigeant qui aspire à faire croître son entreprise, ou encore au consultant en quête des meilleurs conseils à fournir à ses clients.

Rappelons qu'au Canada, les PME en croissance ont été à l'origine de la création nette de près d'un million d'emplois entre 1985 et 1999, soit près d'un emploi sur deux. D'où l'importance de mieux comprendre ce qui favorise la croissance de ces véritables leviers économiques.

Conditions de réussite
Cette vaste analyse a aussi permis aux chercheurs d'identifier les facteurs qui peuvent favoriser ou freiner la création et le développement des entreprises à forte croissance. Un portrait présentant les caractéristiques qui distinguent ces entreprises a notamment été constitué. Voici donc les principales conditions à réunir pour susciter l'émergence d'entreprises à forte croissance :

1.    Des leaders déterminés : Les dirigeants de ces PME ont une formation supérieure et aspirent grandement à développer leur entreprise. Particulièrement charismatiques et dynamiques, ils savent déléguer et bien s'entourer, tant professionnellement que socialement. Il n'est d'ailleurs pas rare que ces entreprises soient le fruit de la création ou du repreneuriat de partenaires. « Il faut toutefois savoir que 90 % des entrepreneurs ne sont pas motivés par la croissance de leur entreprise, précise Louis Jacques Filion. La grande majorité vise surtout l'indépendance et la pérennité. »

2.    Des entreprises orientées vers la croissance : Cherchant à combler une niche, les entreprises à forte croissance tentent de créer une valeur unique pour leurs clients. Pour ce faire, elles investissent bien plus que les autres en R-D et font largement appel aux nouvelles technologies. Lorsqu'elles ne disposent pas d'installations de R-D traditionnelles, elles développent des relations avec les établissements publics ou universitaires. Fortement orientées vers l'exportation, ces entreprises cultivent une stratégie de différenciation de produit de laquelle dépendent leurs relations étroites avec les clients.

3.    Une gestion stratégique : Les entreprises qui croissent se caractérisent habituellement par une organisation décentralisée et participative où la délégation de tâches semble être la norme. L'ensemble de leur effectif, tant les cadres que le personnel de base, joue généralement un rôle majeur pour soutenir le processus de croissance. Pratiquant l'embauche sélective, ces PME sont souvent dirigées par une équipe dont les membres ont une solide formation dans des domaines d'expertise complémentaires, ce qui peut expliquer pourquoi elles se préoccupent tant de la qualité, du niveau d'instruction et de la motivation de leurs collaborateurs. Les dirigeants de ces entreprises accordent une importance majeure à la formation continue de leur personnel.

La forte croissance génère des problèmes que plusieurs entreprises n'arrivent pas à surmonter seules. Dans un temps record, la direction doit augmenter simultanément non seulement le nombre de clients, le nombre de salariés et les flux financiers, mais aussi la productivité. Pour cette raison, ces entreprises doivent pouvoir compter sur un environnement local dynamique pour aller chercher les ressources et les compétences requises au soutien de leur croissance.

Quelques recommandations
« Évidemment, ce n'est pas tout de mieux connaître les conditions nécessaires à la croissance des entreprises : il faut aussi que les pouvoirs publics adoptent certaines stratégies qui en tiennent compte, soutient Louis Jacques Filion. À la lumière de nos observations, nous leur recommandons notamment l'adoption de mesures d'incitation fiscale pour encourager les PME à investir dans la formation de leur personnel ; la création de programmes visant à soutenir l'accès aux services-conseil, aux technologies spécialisées, aux informations et à l'expertise; la promotion d'activités d'investissement dans les PME pour favoriser leur productivité; et de l'aide pour faciliter l'accès au marché international. »

Pour en savoir plus :

 

À propos du Centre sur la productivité et la prospérité
Créé en 2009, le Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal mène une double mission. Il se consacre d'abord à la recherche sur la productivité et la prospérité en ayant comme principaux sujets d'étude le Québec et le Canada. Ensuite, il veille à faire connaître les résultats obtenus en organisant des activités de transfert, de vulgarisation et, ultimement, d'éducation. Pour en apprendre davantage sur le Centre, visitez le www.hec.ca/cpp.

 

SOURCE : HEC Montréal - Centre sur la productivité et la prospérité

Renseignements : Liette D'Amours, Responsable des relations médias, 514 649-2347 - info.cpp@hec.ca

LIENS CONNEXES
http://cpp.hec.ca/fr/

Profil de l'entreprise

HEC Montréal - Centre sur la productivité et la prospérité

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.